7.3 C
Bruxelles
mardi, avril 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITERussie. Des experts des droits de l'homme demandent la libération du journaliste...

Russie. Des experts des droits de l’homme demandent la libération du journaliste Evan Gershkovich

Publié le

Mariana KatzarovaRapporteur spécial sur les droits de l’homme en Russie et Irène KhanRapporteur spécial sur le droit à la liberté d’opinion et d’expression, répondaient à l’arrestation et à la détention du citoyen américain de 31 ans alors qu’il effectuait un reportage dans la ville d’Ekaterinbourg.

« L’arrestation et l’inculpation de M. Gershkovich pour de graves accusations criminelles qui pourraient conduire à 20 ans dans une colonie pénitentiaire est un exemple de la répression sévère de la liberté d’opinion et d’expression et du journalisme indépendant en Russie depuis l’invasion à grande échelle de l’Ukraine. il y a 17 mois », ont déclaré les experts.

Accusation de trahison

Le correspondant du Wall Street Journal (WSJ) a été accusé d’avoir agi sur ordre du gouvernement américain pour recueillir des informations constituant des « secrets d’État ».

« L’arrestation de Gershkovich met en évidence la récente augmentation de l’utilisation des dispositions sur l’espionnage et la trahison du Code pénal de la Fédération de Russie pour arrêter plus fréquemment des individus en Russie et nous sommes alarmés par cette tendance croissante », ont déclaré les experts. « C’est un instrument dangereux compte tenu de la gravité des accusations et de la difficulté d’un examen public dans de tels cas », ont-ils ajouté.

Les experts des droits de l’homme ont exprimé leur inquiétude face à la récente augmentation de l’utilisation des dispositions sur l’espionnage et la trahison du Code pénal pour arrêter des individus, affirmant qu’au cours des six premiers mois de cette année, au moins 43 personnes avaient été accusées de trahison.

« Message glaçant »

Selon les données disponibles, 16 personnes ont été condamnées pour des accusations similaires en 2022 et au moins 24 poursuites pénales ont été engagées la même année. Fin juin, il a également été signalé qu’au cours des six premiers mois de 2023, au moins 43 personnes avaient été accusées de trahison en Russie, le communiqué de presse des experts dit.

« C’est la première fois depuis l’ère soviétique que les autorités russes accusent un journaliste américain d’espionnage et cela envoie un message effrayant à tous les journalistes étrangers, et en fait à tous les journalistes en Russie », ont déclaré les experts.

M. Gershkovich a déménagé en Russie en 2017 pour travailler comme journaliste accrédité en Russie. Au cours de l’année écoulée, il a travaillé comme correspondant pour le WSJ, faisant des reportages sur des questions telles que la mobilisation des recrues, les sanctions et leur impact sur l’économie et la population, l’isolement croissant de la Russie et les tentatives du gouvernement de faire taire l’activisme anti-guerre.

Pas d’accès à l’ambassade

L’accusation n’a à ce jour présenté publiquement aucune preuve pour étayer ses allégations d’espionnage, ont déclaré les experts nommés par le Conseil des droits de l’homme.

Le journaliste n’a été autorisé à ce jour que deux visites consulaires, malgré les nombreuses demandes d’accès de l’ambassadeur américain à Moscou. Les autorités russes expliquent leur refus comme une réponse au « refus américain de visas aux journalistes russes ».

Les rapporteurs spéciaux ont interjeté appel contre l’arrestation arbitraire de M. Gershkovich auprès des autorités russes le 12 juin et demandé sa libération immédiate. Aucune réponse n’a été reçue à ce jour.

Rapporteurs spéciaux et autres Nations Unies Conseil des droits de l’homme– des experts en droits nommés, travaillant sur une base volontaire et non rémunérée, ne faisant pas partie du personnel de l’ONU et travaillant indépendamment de tout gouvernement ou organisation.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...

Le modèle d’IA a le potentiel de détecter le risque de trouble de stress post-traumatique lié à l’accouchement

Les chercheurs ont adapté un programme d'intelligence artificielle (IA) pour identifier les signes de...

autres articles

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...