13.2 C
Bruxelles
samedi, avril 13, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEAttaques de panique : les raisons pour lesquelles vous pouvez les débloquer

Attaques de panique : les raisons pour lesquelles vous pouvez les débloquer

Publié le

Inattendu, accablant et même terrifiant. Peut-être qu’à un moment donné vous vous êtes demandé pourquoi vous aviez des crises de panique. Cette sensation soudaine que vous êtes à bout de souffle, que votre cœur bat la chamade et que la peur s’empare de chaque partie de votre esprit et de votre corps est quelque chose de très désagréable. Tout est hors de votre contrôle. Et s’il y a un aspect qui génère encore plus de peur, c’est la répétition de ces sensations.

La première attaque de panique n’est jamais oubliée. Nous pouvons dire que c’est l’une des sensations les plus désagréables que quelqu’un puisse ressentir. Cependant, soulignons en quoi consiste la symptomatologie.

Symptômes physiques

• vertiges

• tremblements

• palpitations

• douleur thoracique

• sensation d’étouffement

• nausées, maux d’estomac

• engourdissement du corps

• frissons et transpiration en même temps

Symptômes émotionnels et cognitifs

• peur excessive et irrationnelle

• dépersonnalisation (détachement de soi)

• le sentiment que l’on « devient fou »

• déréalisation (sentiment que tout ce qui nous entoure n’est pas réel)

Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous avez une attaque de panique, sachez que ce n’est pas à cause de facteurs comme la faiblesse ou l’incompétence émotionnelle. Ne vous culpabilisez pas et ne vous blâmez pas pour cela. Nous pouvons tous y survivre. Voyons immédiatement les raisons pour lesquelles vous pouvez souffrir d’attaques de panique :

1. Causes biologiques et génétiques

Bien qu’il soit possible pour nous tous de vivre une crise de panique à un moment donné, certaines personnes en font régulièrement l’expérience. La raison en serait des facteurs génétiques. Les attaques de panique sont en moyenne plus fréquentes chez les femmes, et cette caractéristique génétique augmente le risque de leur apparition.

2. Modifications fonctionnelles des cils cérébraux

Si vous vous demandez pourquoi vous avez ces attaques, la cause serait dans l’amygdale de votre cerveau. Ce centre névralgique du traitement émotionnel peut avoir certaines caractéristiques qui augmentent votre risque de souffrir davantage d’attaques de panique.

L’amygdale, centre des réseaux de traitement de la peur, serait liée à la fois aux attaques de panique et à leur version chronique : le trouble panique.

Ce qui cause le problème, c’est de nous mettre dans un état constant d’« alarme ». Cette hyperexcitation encapsule le sentiment de peur constante et que quelque chose de très grave va se produire.

3. Stress chronique ou pression prolongée

Bien que le stress soit un mécanisme naturel qui nous permet de faire face à des défis et à des menaces spécifiques, il échappe parfois à notre contrôle. Lorsque les situations stressantes et les tensions s’éternisent et que les demandes dépassent nos ressources psychologiques, des attaques surviennent.

Le corps et le cerveau montrent dans ces situations un niveau très élevé de cortisol, de noradrénaline et d’adrénaline. Toute cette tension accumulée « explose » à un moment donné. De même, nous savons qu’il existe des personnes ayant une plus faible résistance au stress, ce qui augmente la survenue d’attaques.

4. Quand la peur prend le dessus

Les attaques en question se produisent indépendamment ou sont accompagnées d’autres troubles tels que l’anxiété ou un traumatisme. La vie nous met dans des circonstances difficiles que nous ne savons pas toujours gérer et qui s’accompagnent d’un sentiment constant de peur. Voyons quelques exemples :

• faire face à la perte

• un proche malade

• faire face à un traumatisme psychologique

• perte d’emploi et problèmes financiers

• les phobies

• des changements de vie intenses, comme une rupture

5. Autres raisons pour lesquelles vous avez des crises de panique

Ce fait peut attirer notre attention, mais la science met en garde contre un tel facteur depuis des décennies : le tabac augmente le risque de souffrir d’attaques de panique.

En revanche, le fait que la consommation de certaines substances psychoactives conduit souvent à ces expériences ne peut être ignoré.

Photo par Samer Daboul : https://www.pexels.com/photo/extreme-close-up-photo-of-frightened-eyes-4178738/

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de...

Décharge : les députés approuvent le budget de l’UE pour 2022

Le Parlement européen a accordé jeudi la décharge à la Commission, à toutes les...

autres articles

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de...