16.6 C
Bruxelles
samedi, mai 18, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELes députés soutiennent les plans pour un marché de l'électricité plus abordable...

Les députés soutiennent les plans pour un marché de l’électricité plus abordable et plus convivial

Publié le

La réforme du marché de l’électricité, pour le rendre plus stable, abordable et durable, a reçu mercredi le soutien de la commission de l’énergie.

Dans leurs amendements au projet de loi, les députés proposent de renforcer encore la protection des consommateurs contre la volatilité des prix. Les consommateurs devraient avoir droit à des contrats à prix fixe, à des contrats à prix dynamiques, ainsi qu’à davantage d’informations clés sur les options auxquelles ils souscrivent, interdisant aux fournisseurs de modifier unilatéralement les termes d’un contrat. L’objectif est de faire en sorte que tous les consommateurs, ainsi que les petites entreprises, bénéficient de prix abordables et stables à long terme et d’atténuer l’impact des chocs soudains sur les prix.

Les députés plaident également pour que les pays de l’UE interdisent aux fournisseurs de couper l’approvisionnement en électricité des clients vulnérables, y compris lors de litiges entre fournisseurs et clients, et empêchent les fournisseurs d’exiger de ces clients qu’ils utilisent des systèmes de prépaiement.

Contrats spéciaux et flexibilité

La commission de l’énergie soutient une utilisation plus large des « contrats de différence » (CFD) pour encourager les investissements énergétiques et suggère de laisser la porte ouverte à des régimes de soutien équivalents après approbation par la Commission. Dans un CFD, une autorité publique indemnise le producteur d’énergie si les prix du marché baissent trop fortement, mais perçoit des paiements de sa part si les prix sont trop élevés.

Les députés soulignent également l’importance des contrats d’achat d’électricité (PPA) pour fournir aux consommateurs des prix stables et aux fournisseurs d’énergie renouvelable des revenus fiables. La Commission européenne est chargée de mettre en place une place de marché pour les PPA d’ici la fin de 2024.

Les députés ont ajusté les critères pour déclarer une crise des prix de l’électricité, afin de s’assurer qu’il existe des mesures concrètes pour mieux protéger les citoyens et les entreprises.

Le comité plaide également en faveur de la « flexibilité non fossile » (la capacité du réseau électrique à s’adapter aux changements de l’offre et de la demande sans dépendre des combustibles fossiles) et de la flexibilité du côté de la demande, par exemple via l’utilisation de systèmes de batteries domestiques. Cela peut contribuer à équilibrer le réseau électrique, réduire les fluctuations de prix et permettre aux consommateurs d’adapter leur consommation d’énergie aux prix et à leurs besoins.

Citation

« Avec cet accord, le Parlement place les citoyens au centre de la conception du marché de l’électricité, interdisant aux entreprises de couper l’électricité des consommateurs vulnérables et à risque, promouvant le droit de partager l’énergie, réduisant les flambées de prix et promouvant des prix abordables pour les citoyens et les entreprises », a déclaré le député européen principal. Nicolás González Casares (S&D, ES). « Nous avons fait des CfD le système de référence pour inciter le secteur de l’électricité à passer à un système zéro émission basé sur les énergies renouvelables. Un système qui s’améliorera rendra les entreprises plus compétitives grâce à une électricité propre à des prix compétitifs et stables », a-t-il ajouté.

Prochaines étapes

La réforme du marché de l’électricité a été soutenue par 55 députés de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie, 15 ont voté contre et 2 se sont abstenus. Ils ont également voté l’ouverture des négociations avec le Conseil par 47 voix contre 20 et 5 abstentions – une décision qui devra être approuvée par l’ensemble de la Chambre lors d’une prochaine session plénière.

Arrière-plan

Les prix de l’énergie augmentent depuis mi-2021, initialement dans le contexte de la reprise économique post-COVID-19. Cependant, les prix de l’énergie ont fortement augmenté en raison de problèmes d’approvisionnement en gaz suite au déclenchement de la guerre de la Russie contre l’Ukraine en février 2022, qui a déclenché une crise énergétique. Les prix élevés du gaz ont eu un effet immédiat sur les prix de l’électricité, car ils sont liés dans le cadre du ordre du mérite système, où la source d’énergie la plus chère (généralement à base de combustibles fossiles) fixe le prix global de l’électricité.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Bjørn Berge a laissé entendre que les chefs religieux sont les piliers de la démocratie

Berlin. Dernier 14 mai 2024, lors d'une conférence charnière tenue à Berlin, Bjørn...

Création d’un registre des nouveau-nés

L’avant-projet de loi vise à créer une nouvelle composante au sein du Registre national,...

Marché public pour la prolongation de l’exploitation du site Justitia

Sur proposition du ministre de la Justice Paul Van Tigchelt, le Conseil des ministres...

Utilisation du 2-méthyloxolane dans les denrées alimentaires

Il s’agit de la transposition de la directive (UE) 2023/175 relative à l'utilisation du...

autres articles

Bjørn Berge a laissé entendre que les chefs religieux sont les piliers de la démocratie

Berlin. Dernier 14 mai 2024, lors d'une conférence charnière tenue à Berlin, Bjørn...

Création d’un registre des nouveau-nés

L’avant-projet de loi vise à créer une nouvelle composante au sein du Registre national,...

Modifications concernant la fin de carrière du personnel opérationnel des zones de secours

Le projet d’arrêté royal prévoir l’introduction du régime de fin de carrière de l’interruption...