4.2 C
Bruxelles
mercredi, avril 24, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEL'eurodéputée française Véronique Trillet-Lenoir est décédée à 66 ans

L’eurodéputée française Véronique Trillet-Lenoir est décédée à 66 ans

Publié le

L’eurodéputée française Véronique Trillet-Lenoir, figure respectée du monde de la santé et de la politique, est malheureusement décédée à l’âge de 66 ans. L’annonce de son décès a été faite aujourd’hui le 9 août par Stéphane Séjourné, président du groupe Renew Europe au sein de l’Union européenne. Parlement.

Trillet Lenoir avait gagné le respect pour ses contributions à la recherche et au traitement du cancer ainsi que pour son plaidoyer en faveur de la santé et de la sécurité en Europe. Avec une carrière à la fois médicale et politique, elle a été professeur des universités, oncologue hospitalière et conseillère d’opposition en Auvergne Rhône Alpes.

En 2019, Trillet Lenoir a été élu macroniste Député européen sur la liste Renaissance symbolisant son dévouement à une Europe prospère. Au sein de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, elle a travaillé sans relâche pour assurer le bien-être et la sécurité des citoyens.

Stéphane Séjourné a salué l’engagement de Trillet Lenoir pour la santé et le bien-être des Européens, en la qualifiant d' »incarnation de l’intégrité ». Il a également reconnu sa grâce et sa bravoure face à la maladie, ce que nous admirons profondément aujourd’hui. Le décès de Véronique Trillet Lenoir a créé un vide, tant au Parlement européen que dans la communauté médicale, où elle a apporté sa contribution tout au long de sa carrière. Son héritage d’honnêteté, d’empathie et de bravoure continuera d’inspirer des générations, a souligné Séjourné.

En souvenir de Véronique Trillet Lenoir ; Une vie d’engagement et de service

La vie de Véronique Trillet-Lenoirs a été définie par son dévouement inébranlable à l’amélioration des soins de santé et à la défense des peuples d’Europe. En tant qu’oncologue, elle a joué un rôle crucial dans l’avancement de la recherche et du traitement du cancer en tant que présidente du Centre de cancérologie Lyon Auvergne Rhône Alpes de 2013 à 2020.

Parallèlement à ses activités, Trillet Lenoir s’est également aventurée en politique en devenant conseillère de l’opposition en Auvergne Rhône Alpes en 2015. Son engagement au service et son désir d’impact se sont manifestés dans sa décision d’entrer dans l’arène politique.

Le parcours politique de Trillet Lenoir a pris un tournant en 2019 lorsqu’elle a été élue députée européenne représentant la liste Renaissance de Macron. Son élection a témoigné de son soutien au président Emmanuel Macron et sa vision d’une Europe prospère.

Au sein du Parlement européen, Trillet Lenoir a consacré ses efforts à répondre aux préoccupations, à promouvoir les initiatives en matière de santé et à garantir la sécurité alimentaire. En tant que membre de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, elle a travaillé sans relâche pour assurer le bien-être et la sécurité des citoyens. Ses collègues et électeurs ont été profondément touchés par le décès de Trillet Lenoir. Stéphane Séjourné l’a décrite à juste titre comme une personne intègre soulignant son engagement pour la santé et le bien-être des Européens. En plus de ses réalisations, Trillet Lenoir laissera dans les mémoires sa gentillesse, sa générosité et son souci sincère des autres. Elle était très appréciée de ses pairs et de la communauté au sens large pour aller au-delà pour aider les personnes dans le besoin.

De plus, le combat digne de Trillet Lenoir contre la maladie sert d’inspiration à tous. Sa résilience et sa détermination, dans les circonstances, reflètent la force de caractère qui a défini à la fois sa vie et sa carrière.

En conclusion, le décès de Véronique Trillet Lenoir est pleuré par le Parlement européen, la communauté médicale et tous ceux qui ont eu le privilège de la connaître. Son héritage de dévouement, de service et de compassion continuera d’inspirer des générations.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Expulsions vers le Rwanda : tollé après l’adoption de la loi britannique

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a salué l'adoption, dans la nuit du lundi...

Le premier médicament qui ralentit la maladie d’Alzheimer existe déjà, mais pourquoi les médecins sont sceptiques ?

Neuf mois après son introduction aux États-Unis, le médicament contre la maladie d'Alzheimer d'Eisai...

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...

Les nouvelles règles budgétaires de l’UE approuvées par les députés | Nouvelles

Les nouvelles règles, approuvées mardi, ont été provisoirement convenu entre le Parlement européen et...

autres articles

Expulsions vers le Rwanda : tollé après l’adoption de la loi britannique

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a salué l'adoption, dans la nuit du lundi...

Le premier médicament qui ralentit la maladie d’Alzheimer existe déjà, mais pourquoi les médecins sont sceptiques ?

Neuf mois après son introduction aux États-Unis, le médicament contre la maladie d'Alzheimer d'Eisai...

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...