13.2 C
Bruxelles
samedi, avril 13, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEDes experts résolvent la position mondiale contre la violence pour Belief: Remembering...

Des experts résolvent la position mondiale contre la violence pour Belief: Remembering Victims

Publié le


GENÈVE (18 août 2023) – À l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes d’actes de violence fondés sur la religion ou la conviction, un groupe d’experts de l’ONU* a publié la déclaration commune suivante :

« En 2019, le 22 août a été désigné par l’Assemblée générale des Nations Unies comme la Journée internationale de commémoration des victimes d’actes de violence fondés sur la religion ou la conviction, déplorant les violations généralisées subies par des individus – notamment des migrants, des réfugiés, des demandeurs d’asile et des personnes appartenant à minorités – qui sont ciblées sur la base de leur religion ou de leurs convictions.

En 1981, il avait fallu environ deux décennies à la communauté internationale pour finalement adopter l’ONU Déclaration sur l’élimination de toutes les formes d’intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou la conviction. Cette déclaration reconnaissait les grandes souffrances causées par le mépris et la violation des droits de l’homme, y compris la liberté de religion ou de conviction. Il a noté que pour ceux qui professent une religion ou une conviction, cela constitue l’un des éléments fondamentaux de leur conception de la vie et donc aussi de leurs libertés.

En cette année du 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), il y a une résonance particulière avec l’accent mis par la Déclaration de 1981 sur le fait que l’utilisation de la religion ou de la conviction à des fins incompatibles avec la Charte des Nations Unies, la DUDH et d’autres instruments est inadmissible et condamnable (article 3).

La communauté internationale a décidé d’adopter tous mesures nécessaires pour éliminer et combattre rapidement l’intolérance et la discrimination fondées sur la religion ou les convictions, en observant que celles-ci peuvent provenir de tout acteur, qu’il s’agisse d’un État, d’une entreprise, d’une institution, d’un groupe de personnes ou d’une personne. L’intolérance et la discrimination fondées sur la religion ou la conviction sont définies comme suit : « Toute distinction, exclusion, restriction ou préférence fondée sur la religion ou la conviction et ayant pour objet ou pour effet l’annulation ou la réduction de la reconnaissance, de la jouissance ou de l’exercice des droits de l’homme et des droits fondamentaux ». libertés sur un pied d’égalité » (article 2.2).

Malheureusement, de telles déficiences et violations continuent de nous affliger de toutes les directions aux quatre coins du monde. 42 ans après la Déclaration de 1981, la Journée internationale de commémoration des victimes d’actes de violence fondés sur la religion ou la conviction de cette année offre l’occasion de rendre visible la violence multiple, quotidienne et flagrante qui se produit en raison de la religion ou de la conviction, et de rechercher pour répondre à ses causes profondes, de toute urgence et avec une bien plus grande détermination.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de...

Décharge : les députés approuvent le budget de l’UE pour 2022

Le Parlement européen a accordé jeudi la décharge à la Commission, à toutes les...

autres articles

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de...