6.3 C
Bruxelles
mercredi, avril 24, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEQuelque chose d’étrange se passe dans le Pacifique et nous devons découvrir...

Quelque chose d’étrange se passe dans le Pacifique et nous devons découvrir pourquoi

Publié le

La « langue froide » est une île de fraîcheur située dans l’océan Pacifique, au large des côtes de l’Équateur. Seule partie des océans du monde à se refroidir, c’est un véritable mystère qui pourrait jouer un rôle déterminant dans le changement climatique.

image 7 Quelque chose d'étrange se passe dans le Pacifique et nous devons découvrir pourquoi

Les océans se réchauffent à cause climat changement : c’est ce que nous disent les scientifiques depuis des années. Alors que la mer Méditerranée et l’Atlantique Nord établissent des records absolus de chaleur, une anomalie persiste : une zone de l’océan Pacifique qui, contre toute logique, se refroidit. Et ce, depuis trente ans. Un véritable mystère, même décrit comme « la question la plus importante sans réponse dans le domaine de la climatologie » par Pedro DiNezio, spécialiste de l’Université du Colorado, interrogé par le média. Nouveau scientifiquequi consacre un article à « la langue froide » du Pacifique.

Cette dernière, détectée dans les années 1990, s’étend sur plusieurs milliers de kilomètres. On l’a longtemps attribué à l’extrême variabilité naturelle de la région : c’est l’océan le plus grand et le plus profond de la planète, qui a toujours été beaucoup plus frais (5 à 6°C) du côté Est, soit de la côte Ouest de la Amériques du côté de l’Asie, que du côté de l’Ouest. Mais d’autres scientifiques, comme Richard Seager de l’université Columbia à New York, ont démontré que ce refroidissement progressif n’était pas forcément naturel, et qu’il pourrait être dû à d’autres phénomènes, encore méconnus, liés à l’activité humaine. Le problème est là : cette langue froide perd des degrés (0,5°C en 40 ans) et on ne sait toujours pas pourquoi, même si on le constate depuis 30 ans. Sauf que ce phénomène pourrait avoir de graves conséquences, dont les modèles climatiques actuels ne tiennent pas compte, comme le rapportent les médias scientifiques.

Le problème est que ne pas savoir pourquoi ce refroidissement se produit signifie que nous ne savons pas non plus quand il s’arrêtera, ni s’il se transformera soudainement en réchauffement. Cela a des implications mondiales. L’avenir de la langue froide pourrait déterminer si la Californie est en proie à une sécheresse permanente ou si l’Australie est en proie à des incendies de forêt de plus en plus meurtriers. Cela influence l’intensité de la mousson en Inde et les risques de famine dans la Corne de l’Afrique. Cela pourrait même modifier l’ampleur du changement climatique à l’échelle mondiale en modifiant la sensibilité de l’atmosphère terrestre à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

Compte tenu de tout cela, il n’est pas surprenant que les climatologues tentent de découvrir ce qui se passe avec une urgence croissante.

Le Pacifique, plus grand que toutes les terres émergées

L’océan Pacifique reste très mystérieux, c’est l’océan le plus grand et le plus profond de la planète – il est si vaste qu’il couvre une superficie plus grande que toutes les terres émergées réunies. Les grandes variations naturelles du climat du Pacifique tropical influencent la météo du monde entier, savoir comment elle réagira à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère est un défi majeur.

Tous les trois à cinq ans environ, le Pacifique passe d’un épisode La Niña, avec des températures de surface de l’eau relativement fraîches dans la zone équatoriale, à un épisode El Niño, où ces eaux se réchauffent plus que la normale. Ce cycle, appelé oscillation australe El Niño, ou ENSO, est provoqué par des changements dans la configuration des vents océaniques et par le mouvement de l’eau du fond océanique plus froid vers la surface plus chaude.

IA 2 Quelque chose d’étrange se passe dans le Pacifique et nous devons découvrir pourquoi
Quelque chose d’étrange se passe dans le Pacifique et nous devons découvrir pourquoi 5
image 9 Quelque chose d'étrange se passe dans le Pacifique et nous devons découvrir pourquoi
El Niño – Lors d’un épisode El Niño, les alizés s’affaiblissent ou peuvent même s’inverser, permettant à la zone d’eau plus chaude que la normale de se déplacer vers l’océan Pacifique tropical central et oriental. Graphique des températures anormales à la surface des océans [ºC] observée en décembre 1997 lors de la dernière forte El Niño

A quoi s’ajoute l’oscillation décennale du Pacifique (PDO), une variation de la température de surface de la mer sur une période de 20 à 30 ans, dont l’origine exacte reste indéterminée, et dont les effets sont similaires à ceux de l’ENSO.

La Nina et les anomalies décennales du Pacifique Avril 2008 Quelque chose d’étrange se produit dans le Pacifique et nous devons découvrir pourquoi

Le mécanisme qui provoque le PDO. n’est pas encore bien compris. Il a été suggéré que la fine couche supérieure qui se réchauffe en été au-dessus de l’océan isole les eaux plus froides en profondeur et qu’il faut des années pour qu’elle remonte.

Les effets des phases froides et chaudes sont identifiables dans le climat de l’Amérique du Nord. Entre 1900 et 1925, lors d’une phase froide, les températures annuelles étaient relativement basses. Durant les trente années suivantes et une phase chaude, les températures furent plus douces. Le cycle a été vérifié à chaque fois par la suite

Ces variations compliquent le calcul des tendances à long terme. C’est pourquoi, lorsqu’ils ont détecté ce phénomène de « langue froide » dans les années 1990, les chercheurs ont attribué son existence à l’extrême (mais naturelle) variabilité de la région.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Expulsions vers le Rwanda : tollé après l’adoption de la loi britannique

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a salué l'adoption, dans la nuit du lundi...

Le premier médicament qui ralentit la maladie d’Alzheimer existe déjà, mais pourquoi les médecins sont sceptiques ?

Neuf mois après son introduction aux États-Unis, le médicament contre la maladie d'Alzheimer d'Eisai...

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...

Les nouvelles règles budgétaires de l’UE approuvées par les députés | Nouvelles

Les nouvelles règles, approuvées mardi, ont été provisoirement convenu entre le Parlement européen et...

autres articles

Expulsions vers le Rwanda : tollé après l’adoption de la loi britannique

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a salué l'adoption, dans la nuit du lundi...

Le premier médicament qui ralentit la maladie d’Alzheimer existe déjà, mais pourquoi les médecins sont sceptiques ?

Neuf mois après son introduction aux États-Unis, le médicament contre la maladie d'Alzheimer d'Eisai...

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...