14.9 C
Bruxelles
mardi, juin 25, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEL'expulsion par Moscou de 20 000 enfants ukrainiens vers la Russie, selon...

L’expulsion par Moscou de 20 000 enfants ukrainiens vers la Russie, selon un rapport déposé auprès de l’ONU

Publié le

A la veille du 54ème Session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, l’ONG basée à Bruxelles Droits de l’homme sans frontières a déposé un rapport faisant le point sur la déportation d’enfants ukrainiens par la Russie des territoires occupés depuis le début de la guerre.

Selon la conseillère-commissaire du président ukrainien pour les droits et la réadaptation des enfants, Daria Gerasymchuk, les autorités ukrainiennes ont collecté des données personnelles sur environ 20 000 cas, mais il pourrait y en avoir dix fois plus, selon des chiffres incontrôlables qui circulent tant en Russie qu’en Ukraine.

Le rapport « Des enfants ukrainiens à la recherche d’un moyen de rentrer chez eux depuis la Russie» révèle que seuls 386 enfants ont retrouvé le chemin du retour. Ils n’ont pas pu être restitués par le biais de négociations avec la partie russe, mais dans tous les cas, cela n’a pu être réalisé que par le biais d’une opération de sauvetage spécifique.

Le 17 mars 2023, la Chambre préliminaire de la Cour pénale internationale de La Haye émis des mandats d’arrêt pour le président russe Vladimir Poutine et la commissaire russe aux droits de l’enfant Maria Lvova-Belova pour expulsion illégale d’enfants. Entre-temps, plusieurs d’entre eux ont été adoptés illégalement par des familles russes.

« Aujourd’hui, il n’existe aucune structure internationale susceptible d’offrir un mécanisme efficace pour le retour de nos enfants déportés », a déclaré Gerasymchuk dans un communiqué. entretien exclusif avec Interfax-Ukraine.

Une controverse a éclaté en juillet entre Kiev et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) lorsque le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a affirmé que des enfants ukrainiens se trouvaient en Biélorussie et que le représentant biélorusse de la Croix-Rouge, Dmitri Shevtsov, a été vu en tenue de camouflage avec un chevron des occupants avec la lettre Z.

Ukraine coopère de manière responsable avec le Représentant spécial de l’ONU Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés (CAAC) afin de mettre fin et de prévenir les violations contre les enfants pendant le conflit, et appelle l’ONU à exiger de manière fondamentale et persistante de la Fédération de Russie la coopération avec le mécanisme de la CAAC, l’accès à tous temporairement territoires occupés de l’Ukraineainsi que sur son territoire, puisque le mandat de la CAAC inclut les crimes d’enlèvement d’enfants.

En Ukraine, plusieurs structures de coopération entre les ministères concernés, l’ONU et l’UNICEF ont été mises en place.

Dans ses recommandations, Droits de l’homme sans frontières exhorte

  • La Russie doit veiller à ce qu’aucune modification ne soit apportée au statut personnel des enfants ukrainiens, y compris à leur citoyenneté ;
  • toutes les parties doivent continuer de veiller à ce que l’intérêt supérieur de tous les enfants soit respecté, notamment en facilitant la recherche des familles et la réunification des enfants non accompagnés et/ou séparés qui se trouvent hors des frontières ou des lignes de contrôle sans leur famille ou leur tuteur ;
  • les parties au conflit à accorder aux autorités de protection de l’enfance l’accès à ces enfants afin de faciliter le regroupement familial ;
  • le Représentant spécial des Nations Unies sur « Les enfants et les conflits armés », en collaboration avec d’autres agences et partenaires des Nations Unies, pour réfléchir aux moyens de faciliter de tels processus.

Le rapport complet en trois langues (anglais, ukrainien et russe) est disponible sur le site Internet de Droits de l’homme sans frontières: https://hrwf.eu/российские-новости/

Pour plus d’informations ou des interviews en anglais, ukrainien ou russe, veuillez contacter [email protected]

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Secteur des soins de santé en crise : 1 membre du personnel soignant sur 4 envisage de quitter la profession

L’étude révèle le déséquilibre entre le manque de personnel infirmier et aide-soignant travaillant dans...

Rachat OLO 74 | News.belgium

Dans le cadre du programme de rachat prévu dans le plan de financement 2024,...

L’AFMPS publie son rapport annuel 2023 : tous nos chiffres, résultats et principaux projets

Une fois de plus, nous avons laissé nos experts expliquer les travaux qui les...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une huitième attaque « massive »...

autres articles

Secteur des soins de santé en crise : 1 membre du personnel soignant sur 4 envisage de quitter la profession

L’étude révèle le déséquilibre entre le manque de personnel infirmier et aide-soignant travaillant dans...

Rachat OLO 74 | News.belgium

Dans le cadre du programme de rachat prévu dans le plan de financement 2024,...

L’AFMPS publie son rapport annuel 2023 : tous nos chiffres, résultats et principaux projets

Une fois de plus, nous avons laissé nos experts expliquer les travaux qui les...