15.3 C
Bruxelles
samedi, juin 15, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe G20 s’efforce frénétiquement de parvenir à un consensus sur la guerre...

Le G20 s’efforce frénétiquement de parvenir à un consensus sur la guerre en Ukraine.

Publié le

Les dirigeants du G20, le groupe composé des économies mondiales, sont parvenus à un accord de dernière minute sur le volet ukrainien de leur accord déclaration du sommet pour éviter une rupture complète du document. Le principal défi au cours des semaines de négociations a été de savoir comment résoudre le conflit en Europe de l’Est sans s’aliéner la Russie, l’un des membres du bloc. Finalement, un compromis a été obtenu en incorporant le libellé proposé par les responsables de l’Inde (le pays hôte) ainsi que par les représentants du Brésil et de l’Afrique du Sud.

photo par Adarsh ​​Kumar Singh sur Unsplash

La avancée majeure a été la formulation selon laquelle tous les pays devraient « éviter de prendre des mesures qui portent atteinte à l’intégrité, à la souveraineté ou à l’indépendance politique de tout État ». Cette formulation ne figurait pas dans la déclaration de Bali du G20 et a été jugée acceptable par la Russie car elle ne condamnait pas explicitement les actions agressives de Moscou contre l’Ukraine. De plus, en utilisant des termes comme « déplorer » ou « condamner » en relation avec les actions de la Russie, le texte final fait référence à la « guerre en Ukraine » sans en attribuer directement la responsabilité à Moscou.

Le G20 s’abstient d’accuser la Russie

La décision de s’abstenir d’accuser la Russie a été prise dans le but de préserver l’unité sur les concepts liés à la guerre et à la paix qui n’étaient pas aussi explicitement approuvés dans la déclaration de Bali. L’objectif principal du G20 est sur l’économie et la finance, mais lors de réunions multilatérales, les dirigeants occidentaux, en particulier le président américain Joe Biden, ont profité de l’occasion pour exprimer leur soutien à l’Ukraine après l’invasion russe il y a 18 mois.

Bien que le texte politique ait été finalisé à l’avance, les négociations concernant la section sur l’Ukraine se sont poursuivies jusqu’à samedi matin, juste avant le début du sommet. La Russie s’est constamment opposée aux versions du texte qui favorisaient l’Ukraine et a proposé un langage alternatif critiquant les sanctions imposées par l’Occident. En tant que pays hôte, l’Inde a facilité les discussions entre la Russie et les autres membres du G20 jusqu’à ce qu’un consensus soit atteint.

La formulation finale sur Ukraine s’est inspiré des principes énoncés dans la Charte des Nations Unies. A reçu des commentaires positifs de la part des pays occidentaux et de la Russie. Les responsables occidentaux ont fait valoir que cette version de New Delhi constituait une amélioration par rapport à la déclaration de Bali car elle reflétait le sentiment au sein du G20 tout en abordant indirectement les actions agressives de la Russie. Cependant, certains ont exprimé des réserves auprès d’un responsable de l’UE, soulignant que s’il avait été rédigé uniquement par l’UE, le document aurait été présenté différemment.

Le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères a exprimé sa gratitude à ses partenaires qui se sont efforcés d’inclure des termes dans la déclaration. Toutefois, ils ont également souligné que le G20 ne devrait pas s’enorgueillir de l’agression russe contre l’Ukraine.

Finalement, les dirigeants du G20 ont souligné que ce sommet avait un objectif par rapport aux précédents. Ils ont souligné leur détermination à faire face à la guerre en Ukraine et à rallier nations contre l’agression. La déclaration révisée représente un compromis qui permet l’unité au sein du G20 tout en reconnaissant le conflit en Europe de l’Est.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

La chasse high-tech au partenaire d’une plante solitaire

L’intelligence artificielle est utilisée dans la recherche d’une partenaire féminine pour une espèce végétale...

Élections 2024 : projection actualisée des sièges du nouveau Parlement européen | Nouvelles

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles...

Adjudication OLO du 17 juin 2024 : montant à adjuger

L'Agence fédérale de la Dette communique que la fourchette du montant qui sera adjugé...

Les chats du Japon reçoivent un coup de pouce en matière de soins de santé grâce à l’IA

ChatsMoi ! est une application gratuite pour smartphone basée sur l'IA conçue pour détecter...

autres articles

La chasse high-tech au partenaire d’une plante solitaire

L’intelligence artificielle est utilisée dans la recherche d’une partenaire féminine pour une espèce végétale...

Élections 2024 : projection actualisée des sièges du nouveau Parlement européen | Nouvelles

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles...

Adjudication OLO du 17 juin 2024 : montant à adjuger

L'Agence fédérale de la Dette communique que la fourchette du montant qui sera adjugé...