11.1 C
Bruxelles
mardi, avril 23, 2024
AccueilFrançaisOpinionsDe l'apathie à l'action, Exposer la menace du Hamas et de l'antisémitisme...

De l’apathie à l’action, Exposer la menace du Hamas et de l’antisémitisme dans la société occidentale

Fadila MAAROUFI - Directrice de l'Observatoire Européen des fondamentalismes

Publié le

On nous parle souvent de rencontres inter-religieuses pour célébrer « vivre ensemble ». Ces rencontres sont surtout très à la mode lors des repas pour la rupture du jeûne, pour la fête de fin du mois Ramadan ou encore pour la fête du mouton, mais curieusement jamais pour fêter Pâques, Noël ni Pessah. Où sont aujourd’hui les imams, les faiseurs de paix médiatisés ?

Pourquoi ne sont-ils pas venus soutenir leurs amis juifs ? Où sont ces associations qui luttent contre le racisme et l’antisémitisme ? Où sont les néo-féministes qui n’ont pas eu de mots pour les femmes violées, tuées et abattues par les assassins du Hamas ce samedi 7 octobre ? Où sont ces intellectuels musulmans qui n’ont que le « vivre ensemble » dans la bouche, pour condamner le Hamas en tant qu’organisation terroriste ?  

En soutien à Israël, le Président du CCOJB (Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique) a remercié les membres de la communauté ainsi que ceux qui ne sont pas de la communauté juive d’être présents. J’aurais aimé entendre un discours des associations pour soutenir nos amis juifs et la communauté israélienne.

Vous, les Belges, voulez faire avancer les choses et lutter contre l’antisémitisme ? Vraiment ? Montrez donc l’exemple en affirmant clairement votre soutien, en dénonçant le terrorisme islamique haut et fort, sans ambages et sans regards craintifs vers les communes gangrénées par l’islamisme.

Un peu partout dans le monde, les lumières aux couleurs du drapeau d’Israël se sont allumés sur les monuments symboles du pays. À Bruxelles ? Rien ! Au nom de quelle neutralité ? Pardon, de quelle lâcheté institutionnelle ?

Pire, nous avons des hommes et des femmes politiques de gauches et d’extrême-gauches qui n’osent pas associer « terrorisme » et Hamas. L’un des syndicats les plus important du royaume de Belgique, la FGTB, a même osé mettre dos à dos Israël et le Hamas. Mais comprenez-vous ce qu’est le Hamas ? Avez-vous lu sa charte qui commence avec un vœu pieux d’exterminer les Juifs ? Non pas, « l’Etat », non pas les « Israéliens », mais les Juifs ! Comme le préconisait l’idéologie du national-socialisme. Ne comprenez-vous pas que la différence entre le nazisme et l’idéologie du Hamas est uniquement dans ce « détail » ?

La chaîne d’information sur la RTBF, service public nous l’a aussi rappelé par le discours de François Dubuisson, professeur à l’ULB, qui n’utilise pas le terme « terroriste » pour qualifier le Hamas. (Il serait intéressant de savoir comment il parlerait si ses enfants avaient été kidnappés par cette « organisation »). Ses interventions étaient plus celui d’un militant pro-palestinien que celui d’un professeur d’université, apportant un éclairage sur la situation et l’évènement du massacre de personnes juifs en Israël.  Et ce n’est qu’un exemple.

Pourtant le Hamas forme bien un groupe terroriste qui veut exterminer les Juifs, sa devise : « Dieu est son but, le Prophète son modèle, le Coran sa constitution, le djihad son chemin et la mort sur le chemin de Dieu la plus éminente de ses espérances ». Quelle paresse vous empêche d’aller lire par vous-mêmes ses paroles ? On ne négocie pas avec des groupes qui désirent vous exterminer. La négociation implique l’appel à la raison, or, la seule raison que connaisse ce mouvement est la haine. La haine de l’altérité, incarnée par les Juifs, et par l’Occident.

Les groupes frérisés accusent Israël d’apartheid un peu partout en Occident et qui soutiennent les terroristes, en contribuant au mal qui ronge toutes les sociétés occidentales : islamisme et antisémitisme.

On le compare à l’apartheid pratiqué en Afrique du Sud.  En Afrique du Sud il y avait une réelle pratique de discriminations entre les noirs et les blancs, inscrite dans la loi ! Or, en Israël, différentes ethnies et groupes religieux vivent ensemble sous les mêmes lois du pays. Israël est un pays démocratique que l’on soit d’accord ou pas avec sa politique, il n’y a pas d’apartheid en Israël.

Le conflit dit « israélo-palestinien » permet aux islamistes de mobiliser la « Oumma » musulmane autour d’une cause commune et d’un ennemi commun. D’ailleurs, c’est un appel à l’Oumma que le Hamas a lancé ce jour, pour que ladite Oumma arabe détruise Israël.

Vous n’imaginez pas ce que cela provoque dans la tête des musulmans européens  propagandés que de tenir le drapeau d’Israël en tant que symbole du monde libre pas pour le brûler ou le piétiner. Peu savent que des musulmans défendent Israël avec les armes dans les mains et meurent pour ce pays qui est aussi le leur et auquel ils ont prêté serment, comme le lieutenant-colonel Elim Abdullah, un druze de Januh-Jat. Ou comme ces arabes patriotes comme Youssef Haddad, sioniste et défenseur de son pays. Ou encore comme Nuseir Yasin (plus connu sous son nom de bloggeur Nas Daily) qui se dit d’abord israélien et ensuite palestinien et qui écrit qu’il ne veut pas vivre sous le gouvernement palestinien, tout en étant arabe musulman.

Il faut montrer l’exemple, cessons l’hypocrisie et faire semblant comme si tout allait bien dans ces rencontres du « vivre ensemble » à sens unique.  Certains se cachent derrière le « on veut la paix entre les deux nations », mais est-ce que « on » a compris que le but du Hamas ce n’est pas « deux nations », mais l’extermination des Juifs ? Ceux qui brandissent aujourd’hui cette formule sont des hypocrites et des menteurs.

La réalité est que le silence de ces institutions nous dit à quel point nous sommes otages des groupes qui veulent en découdre avec notre civilisation.

Il n’est jamais tard pour agir, car nous sommes les suivants sur la liste. La lutte du Hamas contre Israël est une lutte contre notre civilisation occidentale.

Publicité
spot_img

Autres articles

Organe pour les normes éthiques : les députés soutiennent un accord entre les institutions et organes de l’UE | Nouvelles

L'accord conclu entre huit institutions et organes de l'UE (à savoir le Parlement, le...

Le CERAC contribuera à la résilience de la Belgique et de l’Europe par une meilleure analyse des risques environnementaux et climatiques

L'événement a également marqué le lancement officiel du CERAC, institué l'année dernière. Le CERAC...

Devriez-vous utiliser une application de nettoyage pour votre iPhone ?

Si vous vous retrouvez constamment à taper sur votre iPhone pour essayer de libérer...

Les banques multilatérales de développement approfondissent leur collaboration pour fonctionner en tant que système

Les dirigeants de 10 banques multilatérales de développement (BMD) ont annoncé aujourd'hui des mesures...

autres articles

Organe pour les normes éthiques : les députés soutiennent un accord entre les institutions et organes de l’UE | Nouvelles

L'accord conclu entre huit institutions et organes de l'UE (à savoir le Parlement, le...

Le CERAC contribuera à la résilience de la Belgique et de l’Europe par une meilleure analyse des risques environnementaux et climatiques

L'événement a également marqué le lancement officiel du CERAC, institué l'année dernière. Le CERAC...

Devriez-vous utiliser une application de nettoyage pour votre iPhone ?

Si vous vous retrouvez constamment à taper sur votre iPhone pour essayer de libérer...