14.9 C
Bruxelles
vendredi, mai 24, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELes bahá’ís défendent la collaboration et l’éducation interreligieuses à l’OSCE

Les bahá’ís défendent la collaboration et l’éducation interreligieuses à l’OSCE

Publié le

Lors de la Conférence sur la dimension humaine de Varsovie en 2023, la Communauté internationale bahá’íe (BIC) a souligné l’importance de la liberté de conscience, de religion ou de conviction, de la collaboration interreligieuse et de l’éducation pour favoriser une société florissante. La conférence, organisée par la présidence de l’OSCE 2023 et soutenue par le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH), s’est concentrée sur les droits de l’homme et les libertés fondamentales dans la région de l’OSCE.

Sina Varaei, représentante du bureau de Bruxelles du BIC, a prononcé une déclaration convaincante mettant en évidence les éléments clés et les lignes d’action. Le Bureau BIC UE représente la communauté bahá’íe mondiale auprès des institutions européennes.

« Le premier point concerne la liberté de conscience, de religion ou de conviction et son importance pour l’épanouissement d’une société. Les êtres humains ne sont pas seulement des créatures économiques et sociales, ils sont dotés du libre arbitre et c’est en garantissant la liberté de religion ou de conviction qu’ils peuvent exprimer leur capacité innée à rechercher le sens et la vérité », a déclaré Varaei.

Il a souligné l’importance des efforts interreligieux, affirmant qu’il est crucial d’aller au-delà de la simple coexistence et de l’engagement d’un dialogue occasionnel. Il a demandé : « Comment pouvons-nous entretenir des liens profonds d’amitié et de collaboration cordiale entre les communautés religieuses ? Varaei a souligné que ces aspirations à un environnement plus paisible ne peuvent se réaliser que si elles sont poursuivies conjointement par les communautés religieuses.

Varaei a également souligné le pouvoir des récits et la nécessité d’éviter de « altérer » des parties de la population ou des groupes religieux spécifiques. Cette « altérité » peut affecter subtilement le langage, le ton et les attitudes adoptées dans l’élaboration des politiques. Il a souligné que les chefs religieux ont un rôle important à jouer, mais qu’il ne suffit pas de simplement émettre des condamnations ou des appels à la tolérance mutuelle.

« Nous devons réfléchir : quels récits sont utiles et lesquels ne favorisent pas une véritable amitié entre les différents groupes religieux ? Comment pouvons-nous passer de la mise en évidence répétée des différences dans les doctrines, les rituels ou les codes juridiques à une compréhension plus profonde de ce qui unit les différentes religions et aspirations ? Il a demandé.

Enfin, Varaei a souligné le rôle de l’éducation dans la promotion de la liberté de conscience. Il a appelé à des efforts au niveau éducatif pour apprécier la diversité religieuse comme une richesse, interagir avec humilité avec les membres d’autres croyances et éradiquer les conceptions qui peuvent donner l’impression de supériorité sur les autres croyants.

« En bref, les systèmes éducatifs doivent favoriser la reconnaissance du fait que les différentes communautés religieuses ont des connaissances précieuses à tirer les unes des autres », a-t-il conclu.

Présentation de Varaei La conférence souligne l’engagement de la Communauté internationale bahá’íe à promouvoir le dialogue, la collaboration et l’éducation interreligieux en tant qu’étapes essentielles vers la promotion d’une société plus pacifique et inclusive.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

La Régie des Bâtiments dévoile la première partie restaurée de la façade avant du Palais de Justice de Bruxelles et la statue de Minerve

La menuiserie extérieure de la façade avant sera restaurée et repeinte. Des essais de...

Le presse-papiers de Windows est désormais alimenté par l’IA

Imaginez si votre presse-papiers pouvait exploiter la puissance de IA. Ce n'est plus...

Retour sur les grandes tendances 2023 du secteur indépendant

Le nombre d'indépendants en activité principale a augmenté de 0,43 % passant de 795.282...

Guerre des devises : réalité ou fantasme ?

Communiqué de presse // Chaque cycle économique a sa guerre des devises. Dans...

autres articles

La Régie des Bâtiments dévoile la première partie restaurée de la façade avant du Palais de Justice de Bruxelles et la statue de Minerve

La menuiserie extérieure de la façade avant sera restaurée et repeinte. Des essais de...

Le presse-papiers de Windows est désormais alimenté par l’IA

Imaginez si votre presse-papiers pouvait exploiter la puissance de IA. Ce n'est plus...

Retour sur les grandes tendances 2023 du secteur indépendant

Le nombre d'indépendants en activité principale a augmenté de 0,43 % passant de 795.282...