21.5 C
Bruxelles
lundi, juillet 15, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe fondateur de la Scientologie, L Ron Hubbard, récompensé pour avoir encouragé...

Le fondateur de la Scientologie, L Ron Hubbard, récompensé pour avoir encouragé la collaboration interconfessionnelle pour la paix

Publié le

Gustavo Guillerme, président du Congrès mondial pour le dialogue interculturel et interreligieux, a récompensé Ron Hubbard pour le travail qu’il a inspiré dans le monde entier

BRUXELLES, BRUXELLES, BELGIQUE, le 28 décembre 2023 /EINPresswire.com/ — Dans un monde qui connaît souvent des divisions dues aux différences, le pouvoir du dialogue et du respect mutuel entre les différentes voies spirituelles ouvre la voie à une communauté mondiale plus harmonieuse. La récente visite de M. Gustavo Guillerme, président du Congrès mondial de l’interculturel et Interreligieux Dialogue, au siège de l’Église de Scientologie à Bruxelles, est un symbole d’espoir et un exemple de ce qui peut être réalisé lorsque les religions s’unissent pour la paix.

La rencontre des esprits inspirants

Le 19 décembre 2023, s’est produit un événement important qui représentait le potentiel d’unité spirituelle. M. Gustavo Guillerme, un défenseur influent de la compréhension interculturelle, est entré dans les locaux de l’Église de Scientologie, un lieu qui donne la priorité à la liberté spirituelle. Là, il a rencontré Ivan Arjona, un représentant enthousiaste représentant la Scientologie auprès des institutions européennes et des Nations Unies.

Cette rencontre allait au-delà des simples plaisanteries ; cela représentait une profonde appréciation pour le travail percutant inspiré par L. Ron Hubbard, le fondateur de la Scientologie. Ses enseignements ont trouvé un écho dans le monde entier grâce à leur message de promotion de la paix, tant au sens spirituel qu’environnemental.

Reconnaissant L Ron Hubbardun visionnaire du 20e siècle

Le point culminant de cette réunion importante a été de rendre hommage aux contributions de L. Ron Hubbard. Il ne s’agissait pas simplement d’un geste symbolique mais d’une déclaration claire selon laquelle la recherche de la paix et de la compréhension dépasse tout système de croyance particulier.

L’acte de M. Guillerme d’honorer l’héritage de Hubbard constitue une invitation à toutes les confessions religieuses à transcender leurs différences et à reconnaître le fil conducteur de la paix qui unit l’humanité.

L’essence de la collaboration entre les confessions

Collaborer entre différentes confessions ne signifie pas diluer ses propres croyances ; au lieu de cela, cela élargit notre capacité d’empathie et de compréhension. Cela implique de reconnaître que chaque tradition détient une étincelle de divinité et porte des récits qui peuvent contribuer à construire la paix collectivement.

« Travailler avec Gustavo Guillerme et son Congrès mondial, qui fête désormais ses 10 ans, incarne parfaitement l’essence du dialogue interreligieux. Il s’agit d’un échange d’idées, d’un partage de valeurs et d’un engagement commun à rendre notre monde meilleur », a déclaré Ivan Arjona.

Un appel à l’action

La reconnaissance du travail de L. Ron Hubbard par le Congrès mondial du dialogue interculturel et interreligieux constitue un message fort pour que toutes les communautés religieuses s’unissent dans la poursuite de la paix.

« C’est une invitation à se soutenir et à se soutenir les uns les autres, en travaillant en collaboration pour un monde où chacun peut atteindre la durabilité environnementale ainsi que le bien-être spirituel et physique », a poursuivi Arjona.

« Les communautés religieuses occupent une place particulière dans le tissu social. Ils servent souvent de réseaux de soutien essentiels, offrant réconfort et conseils à leurs abonnés », a déclaré Guillerme.

« En exploitant cette influence au profit de la cause de la paix, les chefs religieux et leurs adeptes peuvent devenir des catalyseurs influents du changement. L’œuvre inspirée par L. Ron Hubbard met en évidence comment la foi peut favoriser la gestion de l’environnement et promouvoir le bien-être physique et spirituel en tant qu’éléments essentiels d’une société harmonieuse », a déclaré Gustavo Guillerme juste avant son voyage au Vatican pour le lancement du livre sur Maman Antulaqui sera sanctifié par le pape François le 11 février prochain.

Adopter la diversité avec un objectif unifié

« Le voyage vers la paix s’enrichit en acceptant la diversité sous toutes ses formes. Chaque religion apporte sa perspective, ses rituels et sa sagesse uniques, contribuant ainsi à l’expérience humaine collective. En acceptant cette diversité, illustrée par le travail de Guillerme, nous pouvons former un front uni contre la division et les conflits », a expliqué Arjona dans un discours de remerciement sincère.

« Cela nous permet de nous unir, non pas malgré nos différences, mais grâce à elles, alors que nous luttons pour un objectif commun : la paix », a conclu Arjona.

Il est essentiel de reconnaître et d’apprécier les contributions apportées par diverses confessions au mouvement mondial pour la paix. Cela brise les barrières et favorise la compréhension. La reconnaissance accordée au travail de L. Ron Hubbard, en particulier au travail accompli pour aider les bouddhistes, les hindous, les juifs, les chrétiens, les musulmans et bien d’autres, constitue un exemple convaincant de la manière dont le respect mutuel peut élever les conversations et produire des résultats concrets dans la réalisation de la paix.

L’avenir est très prometteur pour le dialogue interreligieux lorsque des dirigeants comme M. Gustavo Guillerme prendront des mesures courageuses pour honorer les contributions pacifiques apportées par d’autres confessions. Cela crée un précédent en matière de communication ouverte et d’efforts de collaboration. À mesure que de plus en plus de chefs religieux emboîtent le pas, le potentiel de création d’un monde pacifique devient de plus en plus tangible.

« Inspirons-nous de cette occasion capitale pour favoriser un environnement dans lequel les différentes confessions peuvent collaborer pour un plus grand bien, en restant unies dans notre noble quête de la paix. Ensemble, nous avons le pouvoir de construire un monde où parvenir à l’harmonie spirituelle, physique et environnementale n’est pas seulement un rêve mais une réalité », a déclaré Ivan Arjona dans un discours prononcé devant sa communauté.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...