7.7 C
Bruxelles
dimanche, mars 3, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEUn engagement unanime en faveur de la liberté de croyance « Le...

Un engagement unanime en faveur de la liberté de croyance « Le respect pour être respecté »

Publié le

Liberté de croyance – La Fundación para la Mejora de la Vida, la Cultura y la Sociedad (Fondation pour l’amélioration de la vie, de la culture et de la société) s’est réunie une fois de plus cette année à Madrid pour présenter le Prix ​​de la liberté religieuseprix qui, au cours de la dernière décennie, ont cherché à reconnaître l’énorme travail des individus et des institutions pour défendre la liberté de croyance et le droit humain fondamental à la liberté de religion, de pensée et de conscience.

Le secrétaire général de la fondation organisatrice, Isabelle Ayuso Puentea ouvert la cérémonie en accueillant avec émotion les autorités et les représentants nationaux et internationaux réunis lors de cette dixième édition des prix, qui ont honoré le 15 décembre 2023 les professeurs des universités. Igor Minteguía Arregui, Francisca Pérez Madrid et Monica Cornejo Valle (voir articles spécifiques en cliquant sur leurs noms).

Ayuso a été particulièrement reconnaissant de la présence de chefs religieux de différentes confessions, d’universitaires de renom, de chefs d’organisations civiles et d’autres invités qui, cette année encore, ont soutenu par leur présence un événement qui vise à donner de la visibilité aux avancées notables qui ont eu lieu. ces derniers temps, pour promouvoir la diversité des croyances afin qu’elle soit de plus en plus « mieux connue, plus reconnue et plus respectée » dans notre pays.

C’est un long chemin vers une société plus tolérante que tous ceux ici présents parcourent chaque jour dans leurs domaines respectifs d’activisme, de recherche, de diffusion et d’engagement social.

Des institutions étatiques engagées en faveur de la diversité

Représentant le secteur public, la cérémonie a été marquée par les discours du directeur de la Fondation Pluralisme et Coexistence, Inés Mazarrasaet le directeur adjoint de la liberté religieuse au ministère de la Présidence, Mercedes Murilloqui est devenue une heureuse tradition.

Mazarrasa a commencé en disant que « c’est toujours une très, très heureuse occasion de se réunir dans un espace aussi impressionnant que le siège de la Scientologie ici à Madrid, et de le faire également pour reconnaître le travail de personnes qui ont en commun la défense d’une cause fondamentale ». droit tel que le droit à la liberté religieuse ».

Discours d’Ines Mazarrasa aux Prix de la Liberté Religieuse 2023

Elle a mis un accent particulier sur le fait qu’un domaine très important de son travail est « tout ce qui a à voir avec la diffusion, l’éducation et la sensibilisation au droit à la liberté religieuse et, spécifiquement, aussi à la diversité religieuse. Cela nous semble fondamental et je crois que la vidéo que nous venons de voir reflète également cette même idée ».

Le directeur du Pluralisme et Coexistence a rappelé que garantir la réalisation réelle et effective de ce droit fondamental inscrit dans notre Constitution, qu’est le droit à la liberté de pensée, de religion et de culte, est une tâche constante qui ne permet pas de relâchements ou de pauses, comme « Les droits doivent être activement défendus, sinon il y a toujours, malheureusement, des risques de régression, et c’est pourquoi nous devons travailler pour la reconnaissance de ceux qui défendent et contribuent à la connaissance, dans différents domaines du droit, de l’anthropologie et de la sociologie », a-t-elle prévenu.

Mazarrasa a souligné l’engagement quotidien de la fondation publique qu’il dirige, chargée par la loi de promouvoir la visibilité et la connaissance de la réalité religieuse hétérogène de l’Espagne sous tous ses aspects.

De son côté, la directrice adjointe de la liberté religieuse, Mercedes Murillo, a également réaffirmé la nécessité pour l’administration centrale de poursuivre sans relâche « le travail que chacun d’entre nous accomplit, où qu’il soit, en faveur de la création des conditions permettant un exercice plus complet ». de la liberté religieuse dans le contexte de sociétés de plus en plus ouvertes et plurielles ».

Lecture du message de Mercedes Murillo pour les Religious Freedom Awards 2023.

Murillo, après avoir félicité le travail réalisé par la Fundación Mejora, a souligné que le soutien décisif à des initiatives telles que Prix ​​de la liberté religieusedéjà consolidés comme prix de référence internationale dans leur domaine, doivent être compris précisément en termes de renforcement de cet engagement civique et politique en faveur de la normalisation, de la protection et de la promotion permanente de la riche diversité religieuse qui caractérise la société espagnole.

Concernant les lauréats 2023, elle a déclaré que «cette année encore, trois éminents spécialistes dans le domaine de la liberté religieuse, le professeur Igor Eguía, le professeur Francisca Pérez Madrid et le professeur Mónica Cornejo, dont les contributions respectives à l’étude, à l’analyse et à la compréhension des aspects juridiques et sociaux de la liberté religieuse seront appréciées -reconnus lors de cet événement, sont récompensés à juste titre. Mes félicitations et reconnaissance à eux trois« .

Une vidéo qui fait réfléchir

En préambule à la lecture du procès-verbal et à la remise des prix aux lauréats de cette édition 2023 des prix, la secrétaire générale de la Fondation pour l’amélioration de la vie, Isabel Ayuso, a présenté une vidéo basée sur un extrait du livre « Le chemin du bonheur », une œuvre du philosophe et humaniste L. Ron Hubbard qui comprend une série de principes et de lignes directrices éthiques et moraux pour atteindre le bien-être personnel et contribuer à une société plus juste.

Le passage choisi pour l’occasion, du chapitre 18 de ce code de conduite unique, s’intitule « Respecter les croyances religieuses d’autrui ». Une maxime qui, pour Ayuso Puente, condense parfaitement la philosophie qui imprègne ces prix annuels pour la protection de la liberté de conscience : « La tolérance est une pierre angulaire fondamentale sur laquelle construire des relations humaines harmonieuses ».

« La tolérance religieuse ne signifie pas que l’on ne peut pas exprimer ses propres convictions. Mais cela implique que tenter de saper ou d’attaquer la foi des autres fait souvent plus de mal que de bien à la coexistence », affirme la vidéo, qui met l’accent sur une idée forte : « La foi et la croyance sont des éléments qui ne cèdent pas nécessairement à la logique, elles ne peuvent pas être classé en catégories de rationalité ou d’irrationalité ».

Compte tenu de la complexité de ce domaine et de « l’incapacité des esprits les plus privilégiés à trancher les controverses métaphysiques historiques », la vidéo appelle à un exercice de retenue prudente : « Dans cet océan de controverses, nous devons naviguer avec respect. Respectez les croyances religieuses des autres ».

Une attitude tolérante que l’hôtesse Ayuso Puente a condensée avec la phrase : « Le respect doit être respecté ». Une invitation à l’empathie qui devrait guider les relations dans une société démocratique avancée.

Dix ans à protéger une droite fragile

La consolidation de ces prix après une décennie d’existence met en évidence l’importance croissante que la protection de la liberté religieuse revêt désormais dans l’agenda public espagnol. Cependant, malgré les progrès réalisés, ce droit n’est pas protégé et conserve une fragilité qui nécessite un effort soutenu pour le protéger.

Comme l’a souligné Inés Mazarrasa, directrice du Pluralisme et de la Coexistence, dans son discours, il est nécessaire de promouvoir la reconnaissance de la diversité religieuse comme élément fondamental du respect. Cette responsabilité d’assurer activement la consolidation d’un État de droit qui protège la diversité idéologique incombe non seulement aux pouvoirs publics mais aussi à la société civile dans son ensemble. « Le défi de l’intégration de ce mélange complexe mais enrichissant de confessions dans un cadre de coexistence démocratique concerne les institutions officielles, les fondations citoyennes, les communautés religieuses minoritaires et les citoyens dans leur ensemble », a déclaré Iván Arjona, qui, en plus de présider la Fundación Mejora, représente La Scientologie devant les institutions européennes et les Nations Unies.

Ce n’est que grâce à une action chorale qui unit les efforts qu’il sera possible de protéger le plein exercice de la liberté de conscience, ce que Mercedes Murillo, directrice adjointe de la liberté religieuse du gouvernement espagnol, a également préconisé ce jour-là. Bien que ce chemin, comme l’a souligné le représentant ministériel, ne soit pas exempt d’obstacles, le soutien et l’engagement de l’ensemble du tissu social sont la meilleure façon de continuer à avancer de manière constante.

Tous les acteurs ont un rôle à jouer dans ce défi collectif d’intégration pacifique d’une diversité religieuse croissante. Du monde académique à travers des recherches rigoureuses, aux administrations à travers le renforcement du cadre juridique anti-discrimination, aux fondations civiques avec leur travail d’information, ou encore aux minorités de croyants elles-mêmes avec leur activisme et leurs revendications face à toute lueur d’intolérance. .

La flamme de la veillée partagée

Dans cette tâche de protection de la pleine normalisation de toutes les options spirituelles, le travail d’activistes, de religieux, de juristes et d’intellectuels dont la production théorique ou l’intervention pratique contribue depuis des années à une connaissance publique meilleure et plus approfondie de la complexité et de la richesse des multiples réalités mondiales et locales. -la réalité religieuse revêt une importance particulière.

Au cours de la dernière décennie, les Prix de la Liberté Religieuse, qui récompensent chaque année le parcours de vie de certains des principaux représentants en Espagne de cette vigilance active dans la défense des libertés religieuses, ont été spécialement consacrés à donner de la visibilité et à mettre en valeur ce travail collectif discret mais énorme. pour une société plus tolérante.

Il s’agit de personnes issues du militantisme social, des classes universitaires, des disciplines juridiques ou du dialogue interreligieux dont les contributions intellectuelles ou pratiques ont été décisives pour faire progresser la connaissance de notre réalité religieuse hétérogène en termes de coexistence pacifique.

Si une décennie après son lancement, ce flambeau est encore aujourd’hui plus vivant que jamais, c’est sans doute aussi grâce à la foi et à la ténacité exemplaires des responsables de la Fondation pour l’amélioration de la vie et au soutien indéfectible que l’initiative suscite depuis sa création parmi la dénomination hôte des prix, l’Église de Scientologie, déjà consolidée depuis des années comme un ferme soutien de cette Espagne plurielle et basée sur le respect mutuel.

Le chemin n’est pas sans difficultés, mais l’engagement de la société dans son ensemble continue d’être la meilleure garantie pour sauvegarder dans les décennies à venir les progrès que nous avons tous réalisés ensemble vers des niveaux plus élevés de respect de la légitime diversité des convictions éthiques qui donnent sens transcendant à la vie humaine.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Une nouvelle étoile de Scientologie se lève à Austin, la capitale des étoiles du Texas

KingNewswire. Austin, Texas (États-Unis) L'ouverture officielle de l'Église Idéale de Scientologie à Austin,...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Une nouvelle étoile de Scientologie se lève à Austin, la capitale des étoiles du Texas

KingNewswire. Austin, Texas (États-Unis) L'ouverture officielle de l'Église Idéale de Scientologie à Austin,...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...