8.4 C
Bruxelles
dimanche, mars 3, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEViolations des droits humains en Chine, au Soudan et au Tadjikistan

Violations des droits humains en Chine, au Soudan et au Tadjikistan

Publié le

Les violations des droits humains se poursuivent dans ces pays, avec les persécutions en Chine, la menace de famine au Soudan et la répression des médias au Tadjikistan.

Jeudi, le européen Le Parlement a adopté trois résolutions sur droits humains problématiques en Chine, au Soudan et au Tadjikistan.

La persécution continue du Falun Gong en Chine, notamment le cas de M. Ding Yuande

Les députés exigent la libération immédiate et inconditionnelle de M. Ding Yuande et de tous les pratiquants de Falun Gong en Chine. Ils condamnent fermement la persécution des pratiquants de Falun Gong et d’autres minorités, notamment les Ouïghours et les Tibétains, par la République populaire de Chine (RPC). Ils appellent la RPC à mettre fin à sa surveillance, son contrôle et sa suppression de la liberté religieuse au niveau national et transnational.

Les députés appellent l’UE et les États membres à soutenir et faciliter une enquête internationale sur la persécution du Falun Gong, et à soulever la question de la persécution des minorités religieuses auprès des autorités chinoises. Les États membres devraient suspendre les traités d’extradition avec la RPC, ajoutent les députés, et recourir aux régimes de sanctions nationaux et au régime mondial de sanctions de l’UE en matière de droits de l’homme (EUGHRSR) contre tous les auteurs, ainsi que contre les entités qui ont contribué à la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine et à l’étranger.

Les députés souhaitent également que les mesures européennes incluent le refus de visa, le gel des avoirs, l’expulsion des territoires de l’UE, des poursuites pénales, y compris sur la base d’une compétence extraterritoriale, et l’ouverture de poursuites pénales internationales contre les auteurs de ces actes.

Le texte a été adopté à main levée. La pleine résolution sera disponible ici (18.01.2024).

La menace de famine suite à l’extension du conflit au Soudan

Les députés condamnent fermement la poursuite des violences entre factions armées rivales au Soudan, ainsi que les violations des droits de l’homme et l’insécurité alimentaire. Ils appellent toutes les parties au conflit à cesser immédiatement les hostilités et à faciliter un accès humanitaire sûr et rapide aux civils souffrant de pénuries de nourriture, d’eau et de carburant et de prix très élevés pour les produits essentiels.

Ils veulent que le Conseil de sécurité de l’ONU sanctionne les violations de l’embargo sur les armes au Darfour et qu’il étende l’embargo à l’ensemble du pays.

L’UE et les États membres devraient augmenter le financement d’urgence pour la réponse humanitaire, ajoutent les députés, soulignant la nécessité d’un soutien spécifique aux survivants de violences sexuelles, et de recourir au mécanisme du régime mondial de sanctions de l’UE en matière de droits de l’homme (EUGHRSR) contre les responsables des droits de l’homme. violations.

Le texte a été adopté à main levée. La pleine résolution sera disponible ici (18.01.2024).

Tadjikistan : répression étatique contre les médias indépendants

Les députés condamnent fermement la répression en cours contre les médias indépendants, les critiques du gouvernement, les militants des droits de l’homme et les avocats indépendants, ainsi que la fermeture des médias et sites Web indépendants au Tadjikistan.

Ils exhortent les autorités à cesser de persécuter les avocats qui défendent les critiques du gouvernement et les journalistes, à libérer immédiatement et sans condition les personnes arbitrairement détenues et à abandonner toutes les charges retenues contre eux, notamment les avocats spécialisés dans les droits humains Manuchehr Kholiknazarov et Buzurgmehr Yorov.

Le Parlement exhorte le gouvernement tadjik à garantir que les détenus aient accès à des soins de santé adéquats et demande une enquête approfondie sur les allégations de mauvais traitements en détention ainsi que la traduction en justice des responsables. Les députés insistent sur le fait que le respect de la liberté d’expression au Tadjikistan devrait être pris en compte lors de l’évaluation de l’application du schéma de préférences généralisées (SPG+) et lors des négociations d’un nouvel accord de partenariat et de coopération entre l’UE et le Tadjikistan. Ils appellent la Commission, le SEAE et les États membres à accroître leur soutien à la société civile, aux défenseurs des droits de l’homme et aux professionnels des médias indépendants au Tadjikistan, y compris en termes de financement.

Le texte a été adopté par 481 voix pour, 25 contre et 26 abstentions. La pleine résolution sera disponible ici (18.01.2024).

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Une nouvelle étoile de Scientologie se lève à Austin, la capitale des étoiles du Texas

KingNewswire. Austin, Texas (États-Unis) L'ouverture officielle de l'Église Idéale de Scientologie à Austin,...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Une nouvelle étoile de Scientologie se lève à Austin, la capitale des étoiles du Texas

KingNewswire. Austin, Texas (États-Unis) L'ouverture officielle de l'Église Idéale de Scientologie à Austin,...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...