17.9 C
Bruxelles
mardi, juillet 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe chef de l'ONU déclare : « Levez-vous contre la haine »...

Le chef de l’ONU déclare : « Levez-vous contre la haine » à l’occasion de la commémoration de l’Holocauste

Publié le

La haine grandit à une vitesse alarmante et le monde doit dénoncer fermement les forces de division, en particulier à la suite des odieux attentats terroristes du 7 octobre en Israël, a déclaré vendredi le secrétaire général de l’ONU, ouvrant une cérémonie dans la salle de l’Assemblée générale commémorant victimes de la Holocauste.

« Nous tous – dirigeants et citoyens – avoir la responsabilité d’écouter et d’apprendre des survivants et des victimes en condamnant ces terribles crimes contre l’humanité, en s’efforçant d’éradiquer l’antisémitisme et toutes les formes de sectarisme, de haine et d’intolérance et en trouvant une voie vers un avenir partagé, sûr et inclusif pour tous », a déclaré le chef de l’ONU, António Guterres.

« Ceci est particulièrement important dans le monde dangereux et divisé d’aujourd’hui. et quelques mois après les horribles attaques terroristes du Hamas, au cours desquelles tant de civils israéliens innocents et de citoyens d’autres pays ont été tués », a-t-il déclaré.

image 1 Le chef de l'ONU déclare qu'il faut lutter contre la haine lors de la commémoration de l'Holocauste

Marquage de l’année Journée internationale de commémoration à la mémoire des victimes de l’Holocausteobservée le 27 janvier, la cérémonie a porté sur le thème de la reconnaissance du courage extraordinaire des victimes et des survivants.

« Ne baissez jamais la garde »

Le monde doit être résolu à « s’opposer aux forces de la haine et de la division », a-t-il poursuivi.

La haine antisémite qui a alimenté l’Holocauste n’a pas commencé avec les nazis ni ne s’est terminée avec leur défaite, a-t-il déclaré, mais a été précédée par des milliers d’années de discrimination, d’expulsion, d’exil et d’extermination.

« Aujourd’hui, nous assistons à une propagation de la haine à une vitesse alarmante« , a déclaré le chef de l’ONU. « En ligne, ce phénomène est passé des marges au grand public. »

Pour combattre la haine, il a exhorté tout le monde à s’exprimer.

« Ne restons jamais silencieux face à la discrimination et ne tolérons jamais l’intolérance », a-t-il déclaré. « Parlons des droits de l’homme et de la dignité de tous. Ne perdons jamais de vue l’humanité de chacun et ne baissons jamais la garde.

‘Tu n’es pas seul’

En plus de son Programme de sensibilisation sur l’Holocaustele Stratégie et Plan d’action des Nations Unies contre le discours de haine définit des orientations stratégiques aux niveaux national et mondial.

« À tous ceux qui sont confrontés aux préjugés et aux persécutions, disons clairement : vous n’êtes pas seuls », a déclaré M. Guterres. « Les Nations Unies sont à vos côtés. »

« Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons nous rappeler que la diabolisation de l’autre et le mépris de la diversité sont un danger pour tout le mondequ’aucune société n’est à l’abri de l’intolérance et pire encore, et que le sectarisme contre un groupe est le sectarisme contre tous.

L'ancien camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau, dans le sud de la Pologne.

Unsplash/Jean Carlo Emer

L’ancien camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, dans le sud de la Pologne.

Les histoires des survivants sont de puissants rappels à la vigilance : PGA

Denis FrançoisPrésident de l’Assemblée générale, a déclaré, dans un message vidéo préenregistré, que la promotion de la mémoire et de l’éducation concernant l’Holocauste est essentielle pour garantir que le crime de génocide ne soit jamais considéré comme normal ou justifiable en aucune circonstance et pour œuvrer à garantir cela ne se répète jamais.

« Aujourd’hui, ceux qui ont tragiquement péri et les survivants sont la force puissante derrière tout ce que nous faisons à l’ONU pour sauver les générations futures du fléau de la guerre, pour promouvoir et défendre les droits de l’homme et pour œuvrer sans relâche pour un monde plus juste et plus pacifique.  » il a dit.

Les histoires des victimes et des survivants rappellent «notre devoir de lutter contre la haine et l’intolérance» au milieu d’une recrudescence des discours de haine à travers le monde, parallèlement à une montée de l’antisémitisme et de la xénophobie.

« Nous ne pouvons et ne devons pas faire preuve de complaisance », a-t-il déclaré. « Aujourd’hui et chaque jour, nous devons réaffirmer notre engagement à dire plus que « plus jamais ça ». Nous devons vivre notre vie quotidiennement selon ce mantra. L’Holocauste doit toujours être un avertissement pour nous tous afin de rester vigilants face à la haine, au racisme, aux préjugés et à l’intolérance généralisés.

Les sœurs Selma Tennenbaum Rossen et Edith Tennenbaum Shapiro, survivantes de Pologne, s'adressent à la cérémonie commémorative de l'Holocauste des Nations Unies, organisée à l'occasion de la Journée internationale de commémoration à la mémoire des victimes.
Photo ONU/Manuel Elías – Les sœurs Selma Tennenbaum Rossen et Edith Tennenbaum Shapiro, survivantes de Pologne, s’adressent à la cérémonie commémorative de l’Holocauste des Nations Unies, organisée à l’occasion de la Journée internationale de commémoration à la mémoire des victimes.

« Plus jamais ce n’est maintenant » : Israël

L’ambassadeur d’Israël Gilad Erdan a déclaré que l’attaque contre Israël le 7 octobre par le Hamas était « une tentative de génocide ».

« Nous, le peuple juif, comprenons le sens du génocide plus que tout autre peuple », a-t-il déclaré. « Nous sommes persécutés depuis des millénaires. Hitler a inscrit le sens du génocide dans notre ADN. »

Mais le 7 octobre, le Hamas a « déchiré cette blessure », a-t-il déclaré en tapotant une étoile jaune, un insigne que le régime nazi obligeait les Juifs à porter, apposée sur sa boutonnière.

« À l’occasion de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste… Je me tiens ici, au nom de l’État d’Israël, au nom de tous ceux qui ont été assassinés par les nazis et le Hamas, et je jure que nous n’oublierons pas. Plus jamais, ce n’est plus le cas maintenant.

Valises et sacs confisqués à des prisonniers dans un camp de concentration d'Auschwitz, en Pologne.
© Unsplash/Frederick Wallace – Valises et sacs confisqués à des prisonniers dans un camp de concentration d’Auschwitz, en Pologne.

La déshumanisation a permis l’Holocauste

Dans un déclaration commémorant la journée internationale, Volker TürkHaut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), a déclaré que le monde avait le devoir d’examiner les raisons pour lesquelles l’Holocauste s’est produit afin de garantir qu’il ne se reproduise jamais.

En effet, l’ampleur des crimes commis a impliqué de nombreux auteurs, a-t-il souligné.

Les camps de concentration et les trains de la mort nazis étaient dotés de personnel et les victimes avaient souvent été identifiées à la police par des personnes qu’elles connaissaient, a-t-il déclaré.

« D’innombrables spectateurs détournaient le regard – ou étaient indifférents – à ce qu’ils devaient soupçonner d’être une brutalité extraordinaire et inhumaine. » il a dit. « La déshumanisation qui a permis l’Holocauste – la profondeur et l’ampleur de cet échec d’empathie et de camaraderie envers les autres êtres humains – est incompréhensible et terrifiante. »

L’horreur mondiale face à l’Holocauste a conduit directement à l’adoption du Convention sur le génocide et au déclaration universelle des droits de l’Homme il y a 75 ans et qui a joué un rôle déterminant dans l’adoption de la Convention européenne des droits de l’homme et d’une série de traités internationaux qui consacrent l’égalité, la dignité et les droits face à la tyrannie et à la misère, a-t-il déclaré, ajoutant que ces conventions, principes et valeurs doivent être à jamais confirmé.

« Il est de notre devoir de chercher des réponses sur la manière dont ces crimes auraient pu être évités », a-t-il déclaré. « Si nous ne le faisons pas, cela pourrait se reproduire. »

Cérémonie commémorative de l’Holocauste de l’ONU

La cérémonie de cette année a été organisée par Melissa Fleming, Secrétaire générale adjointe aux communications mondiales, et a présenté une série d’orateurs, des témoignages de survivants et des performances.

  • Parmi les intervenants figuraient le secrétaire général de l’ONU, le président de la 78e session de l’Assemblée générale, le représentant permanent d’Israël et l’envoyé spécial des États-Unis pour surveiller et combattre l’antisémitisme.
  • Christian Pfeil, survivant de l’Holocauste, né dans le ghetto de Lubin en Pologne occupée, a partagé son témoignage sur la persécution des peuples rom et sinti.
  • Les sœurs Edith Tennenbaum Shapiro et Selma Tennenbaum Rossen, survivantes de l’Holocauste en Pologne, ont partagé leurs histoires parallèlement à une performance du violoniste Doori Na.
  • Parmi les autres personnes qui ont contribué à l’événement figuraient Petra et Patrik Gelbart, qui ont chanté une pièce sur le peuple rom. Le chantre Daniel Singer a récité une prière commémorative.
  • La cérémonie est disponible sur UN WebTV ici.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...