13 C
Bruxelles
jeudi, février 22, 2024
AccueilFrançaisAfriqueScientologie et le Pouvoir du Volontariat Révélés dans un Documentaire Révolutionnaire

Scientologie et le Pouvoir du Volontariat Révélés dans un Documentaire Révolutionnaire

Publié le

Bruxelles, le 31 janvier 2024 – Alors que le monde continue de traverser pandémies, troubles et défis sociétaux, la lumière du volontariat brille, offrant une lueur d’espoir et un chemin vers la transformation. C’est le message central d’un événement à venir au siège de l’Église de Scientologie à Kyalami, en Afrique du Sud. Le 3 février, les églises de Scientologie du monde entier, y compris celles de la région européenne, accueilleront un public varié de représentants de la société civile, de fonctionnaires, de leaders communautaires et de représentants du secteur pour la première de « Opération : On y fait quelque chose », un documentaire qui capturera l’essence et l’impact des efforts de volontariat à travers le globe.

Ce documentaire est le fruit de plus de deux ans de service dévoué des ministres volontaires (VM) de Scientologie à travers le monde, mettant en lumière leurs contributions significatives, notamment pendant la pandémie de COVID-19.

En hommage aux ministres volontaires de la communauté scientologue, le film met l’accent sur le rôle essentiel des ministres volontaires sud-africains. Ces volontaires ont consacré plus d’un million d’heures de service en première ligne en Afrique du Sud, collaborant avec les autorités pour aider à freiner la propagation du virus. Ils ont notamment nettoyé quelque 70 000 bâtiments, du gouvernement aux forces de l’ordre, assurant le bien-être et la sécurité de la population.

La campagne « Opération : On y fait quelque chose » reflète la mission principale des ministres volontaires : offrir un soutien et une assistance inébranlables aux communautés qui en ont cruellement besoin. Cette mission est en accord avec la vision de Ron Hubbard, le fondateur de la Scientologie, qui a lancé ce programme au milieu des années 1970 pour insuffler un but, la vérité et des valeurs spirituelles dans la vie des gens. Avec la devise « Nous pouvons faire quelque chose », le film met en lumière le dévouement des ministres volontaires à lutter contre la douleur, le mal et l’injustice à l’échelle mondiale et à les atténuer.

Le documentaire met également en avant les progrès significatifs du programme des ministres volontaires en Afrique du Sud, avec plus d’un demi-million de personnes participant aux cours « Outils pour la vie » et près de 25 000 devenant des ministres volontaires certifiés après avoir suivi l’ensemble des 19 cours. Le film ne se contente pas de célébrer ces étapes importantes, il lance également un appel pour que davantage d’individus s’engagent dans le volontariat et aient un impact positif sur leur communauté.

La première du documentaire aura lieu le 3 février en Afrique et sera diffusée dans le monde entier, mais les histoires et le message qu’il contient ont une portée universelle. Pour l’Union européenne, où le volontariat fait partie intégrante du tissu social, le film offre des leçons et une motivation précieuses. Ivan Arjona, représentant de la Scientologie auprès des institutions européennes et de l’ONU, a souligné l’opportunité pour les nations européennes de s’inspirer de l’expérience des ministres du Volontariat et d’adapter leurs stratégies pour relever efficacement les défis sanitaires et environnementaux.

De plus, le documentaire souligne l’importance cruciale de la collaboration intersectorielle et communautaire, incarnant les valeurs de solidarité et de coopération. En mettant en lumière l’impact des ministres volontaires de Scientologie en Afrique du Sud, le film encourage le public à réfléchir à la façon dont le volontariat peut favoriser la résilience, la guérison et le développement de sociétés plus compatissantes.

En conclusion, « Opération : On y fait quelque chose » transcende son format documentaire pour devenir un puissant témoignage de l’esprit durable du volontariat et de l’effort collectif. Alors qu’il fera ses débuts en Afrique et atteindra un public mondial, il nous invite tous à reconnaître que, face à l’adversité, des mesures concrètes peuvent être prises pour faire la différence. Les efforts des ministres volontaires de Scientologie nous rappellent le rôle essentiel que joue le volontariat dans la réalisation de changements transformateurs et la nécessité d’une action unie pour un monde meilleur.

Publicité
spot_img

Autres articles

L’Union européenne et la Suède discutent du soutien, de la défense et du changement climatique à l’Ukraine

Bruxelles, le 22 février 2024. Lors d'une réunion importante au cœur de l'Union...

Il existe une architecture et un savoir-faire en matière de dialogue interreligieux

ROME – « Il existe une architecture et un savoir-faire du dialogue interreligieux »,...

Ursula von der Leyen nommée candidate principale du PPE à la présidence de la Commission européenne

Dans un geste décisif au sein du Parti populaire européen (PPE), la période de...

De la Guadeloupe et d’outre-mer à l’Europe, Pirbakas se bat pour les droits des agriculteurs

Alors que le secteur agricole français se prépare au Salon de l'agriculture qui se...

autres articles

Maroc: Hausse du Chômage et Inégalités Socio-Économiques Face à l’Ascension de la Fortune du Premier Ministre

Le Maroc fait face à plusieurs défis aujourd'hui, notamment :1. Chômage et Sous-emploi :...

Tensions accrues en mer Rouge : Un contexte complexe entre le conflit au Yémen et la guerre à Gaza

La montée des tensions en mer Rouge, marquée par de nombreuses attaques contre la...

Réalités du Règne de Mohammed VI : Un Bilan Éloquent et des Perspectives Prometteuses malgré l’Appel Pressant au Changement Gouvernemental

Au cours des années, le règne de Mohammed VI s'est démarqué par des réalisations...