3.1 C
Bruxelles
dimanche, avril 21, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEL’UE fait de grands progrès vers des mers plus propres : des...

L’UE fait de grands progrès vers des mers plus propres : des mesures plus strictes pour lutter contre la pollution causée par les transports maritimes

Publié le

Dans le but de renforcer la sécurité maritime et la protection de l’environnement, les négociateurs de l’Union européenne ont conclu un accord informel visant à imposer des mesures strictes pour lutter contre la pollution causée par les navires dans les mers européennes. L’accord, englobant une suite d’initiatives pour prévenir et pénaliser diverses formes de pollutionreprésente un pas important vers la promotion d’environnements maritimes plus propres et plus sûrs.

L’accord étend l’interdiction des déversements d’hydrocarbures rejetés par les navires aux eaux usées, aux déchets et aux résidus des épurateurs. Cette expansion souligne une approche holistique de la lutte contre les sources de pollution et souligne l’impératif d’une réglementation rigoureuse pour protéger écosystèmes marins.

Pour garantir une surveillance et une application rigoureuses, l’accord intègre des dispositions visant à améliorer la vérification des incidents de pollution. Les pays de l’UE et la Commission collaboreront pour renforcer la communication sur les incidents de pollution, partager les meilleures pratiques et entreprendre des actions de suivi. L’accord impose notamment la vérification numérique des alertes de haute confiance provenant du système satellite CleanSeaNet, avec pour objectif de vérifier au moins 25 % des alertes émises par les autorités nationales.

Un aspect essentiel de l’accord est l’introduction d’amendes efficaces et dissuasives pour les navires qui enfreignent les réglementations en matière de pollution. En instituant des sanctions proportionnées à la gravité des infractions, l’accord vise à dissuader les rejets illégaux et à responsabiliser les exploitants de navires. Cet accent mis sur l’application souligne l’engagement à respecter les normes environnementales et à garantir un avenir maritime durable.

Le rapporteur du PE, Marian-Jean Marinescu, a souligné l’importance de mesures coercitives robustes pour sauvegarder les environnements marins. Il a souligné la nécessité de disposer de technologies avancées, telles que la surveillance par satellite et les inspections sur place, pour lutter efficacement contre les rejets illégaux. L’engagement en faveur de mers plus propres, d’une responsabilité accrue et d’un avenir maritime durable souligne l’effort collectif visant à sauvegarder les écosystèmes marins et à promouvoir des pratiques maritimes responsables.

Alors que l’accord préliminaire attend l’approbation du Conseil et du Parlement, les pays de l’UE devraient transposer les nouvelles règles dans leur législation nationale d’ici 30 mois. Ce calendrier souligne l’engagement en faveur d’une mise en œuvre rapide et souligne l’urgence de lutter contre la pollution maritime au moyen de cadres réglementaires coordonnés.

L’accord sur la révision de la directive sur la pollution provenant des navires fait partie du paquet sur la sécurité maritime introduit par la Commission en juin 2023. Ce paquet global vise à moderniser et à renforcer la réglementation maritime de l’UE en matière de sécurité et de prévention de la pollution, reflétant une approche proactive en matière de relever les défis environnementaux dans le secteur maritime.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Les vaccins à ARNm peuvent-ils contribuer à stimuler la production animale ?

Des chercheurs de l’Université du Queensland affirment que la technologie des vaccins à ARNm...

Précision du rôle et actualisation des conditions de nomination des inspecteurs de l’inspection aéroportuaire

Le projet répond à une recommandation de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats...

Marché public dans le cadre du programme fédéral d’aide alimentaire

Sur proposition de la ministre de l’Intégration sociale Karine Lalieux, le Conseil des ministres...

Exonération lors du calcul de l’allocation aux personnes en situation de handicap

Ce projet d’arrêté royal a pour objectif de donner la possibilité à ces personnes...

autres articles

Les vaccins à ARNm peuvent-ils contribuer à stimuler la production animale ?

Des chercheurs de l’Université du Queensland affirment que la technologie des vaccins à ARNm...

Composition et fonctionnement du comité de concertation de la BAEC

La loi du 13 septembre 2023 portant des dispositions diverses en matière de modernisation...

Justice : modification concernant l’indexation des indemnités de procédure

Le projet d’arrêté royal vise à modifier l’article 8 de l’arrêté royal du 26...