7.8 C
Bruxelles
mardi, avril 23, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEUrsula von der Leyen nommée candidate principale du PPE à la présidence...

Ursula von der Leyen nommée candidate principale du PPE à la présidence de la Commission européenne

Publié le

Dans un geste décisif au sein du Parti populaire européen (PPE), la période de soumission des candidatures des têtes de liste à la présidence du Commission européenne fermé aujourd’hui à 12h00 CET. Le président du PPE, Manfred Weber, a reçu une lettre de nomination singulière de l’Union Christlich Demokratische (CDU, Allemagne), proposant Ursula von der Leyen comme candidat principal. Cette nomination a été renforcée par le soutien de deux partis membres du PPE, Platforma Obywatelska (PO, Pologne) et Nea Demokratia (ND, Grèce), renforçant ainsi la candidature de von der Leyen.

Les prochaines étapes du processus de sélection, telles que décrites dans la « Procédure et calendrier des candidatures », impliquent un examen de la candidature à l’Assemblée politique du PPE prévue le 5 mars 2024. Après validation, la candidature sera soumise à un vote crucial à l’Assemblée politique du PPE. Congrès du parti à Bucarest le 7 mars 2024. Sans aucun autre candidat présenté, tous les regards sont tournés vers les procédures internes du PPE qui ouvrent la voie à la sélection de leur tête de liste pour le rôle prestigieux de présidence de la Commission européenne. La nomination d’Ursula von der Leyen ouvre la voie à un moment important dans la politique européenne, marquant un tournant décisif dans la détermination de la future direction de la Commission européenne.

Le processus de sélection des principaux candidats à la présidence de la Commission européenne, également connu sous le nom de processus Spitzenkandidaten, a pris de l’importance lors des élections au Parlement européen de 2014. Cette approche innovante visait à renforcer la légitimité démocratique de l’Union européenne en liant directement les résultats des élections à la nomination du président de la Commission. Le candidat tête de liste du groupe politique qui obtient le plus de sièges au Parlement européen est traditionnellement nommé à la présidence de la Commission, sous réserve de l’approbation du Conseil européen.

Même si le processus Spitzenkandidaten a fait face à des défis et à des débats sur sa légitimité et sa mise en œuvre, il reste un mécanisme important pour impliquer les citoyens européens dans la sélection du président de la Commission. La nomination d’Ursula von der Leyen comme candidate principale du PPE souligne la pertinence et l’évolution continues de ce processus pour façonner le futur leadership de l’Union européenne. À mesure que le PPE progressera dans ses procédures d’examen interne et de vote, le résultat déterminera non seulement le candidat du parti, mais influencera également le paysage politique plus large de la Commission européenne.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...

Organe pour les normes éthiques : les députés soutiennent un accord entre les institutions et organes de l’UE

Lundi, la commission des affaires constitutionnelles a approuvé l'accord visant à créer un organe...

Organe pour les normes éthiques : les députés soutiennent un accord entre les institutions et organes de l’UE | Nouvelles

L'accord conclu entre huit institutions et organes de l'UE (à savoir le Parlement, le...

Le CERAC contribuera à la résilience de la Belgique et de l’Europe par une meilleure analyse des risques environnementaux et climatiques

L'événement a également marqué le lancement officiel du CERAC, institué l'année dernière. Le CERAC...

autres articles

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...

Organe pour les normes éthiques : les députés soutiennent un accord entre les institutions et organes de l’UE | Nouvelles

L'accord conclu entre huit institutions et organes de l'UE (à savoir le Parlement, le...

Organe pour les normes éthiques : les députés soutiennent un accord entre les institutions et organes de l’UE

Lundi, la commission des affaires constitutionnelles a approuvé l'accord visant à créer un organe...