13 C
Bruxelles
dimanche, avril 14, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEAccord visant à rendre l'importation et l'exportation d'armes à feu plus transparentes...

Accord visant à rendre l’importation et l’exportation d’armes à feu plus transparentes pour lutter contre le trafic

Publié le

Le règlement révisé vise à rendre l’importation et l’exportation d’armes à feu dans l’UE plus transparentes et plus traçables, réduisant ainsi le risque de trafic. En vertu des règles actualisées et plus harmonisées, toutes les importations et la grande majorité des exportations d’armes à feu à usage civil seront soumises à une surveillance plus étroite sans compromettre le commerce.

Licence électronique

Les règles établissent un système de licence électronique (ELS) à l’échelle de l’UE pour les fabricants et les concessionnaires, remplaçant les systèmes nationaux principalement sur papier. Les autorités compétentes devront vérifier le système central, contenant tous les refus, avant d’accorder une autorisation d’importation ou d’exportation. Les États membres adopteront ce système électronique ou intégreront leurs systèmes numériques nationaux dans l’ELS pour garantir une meilleure surveillance et un meilleur partage d’informations entre les autorités. La Commission établira l’ELS d’ici deux ans et les États membres disposeront de quatre ans pour saisir toutes les données requises et connecter leurs systèmes.

Rapport annuel

Pour accroître la transparence, les négociateurs du PE ont obtenu que la Commission établisse un rapport public annuel, basé sur des données nationales, sur l’importation et l’exportation d’armes à feu à usage civil. Le rapport doit inclure, entre autres, le nombre d’autorisations d’importation et d’exportation accordées, leur valeur en douane au niveau de l’UE ainsi que le nombre de refus et de saisies.

Marquage UE et mouvements temporaires

Le règlement révisé obligerait également les revendeurs et les fabricants à marquer les armes importées et leurs composants essentiels vendus sur le marché de l’UE. Cela améliorera la traçabilité et évitera les armes dites « fantômes », des armes à feu réassemblées avec des composants non marqués.

Citation

Bernd Lange (S&D, DE), président de la commission du commerce international et rapporteur, a déclaré : « Les contrôles sur l’importation et l’exportation d’armes de poing, c’est-à-dire les pistolets et les fusils, restent insuffisants. En Amérique latine par exemple, de nombreuses activités et fusillades illégales utilisent des armes de poing importées clandestinement d’Europe ; il était plus que temps de réviser les règles inadéquates. Pour les exportations en particulier, le Parlement a veillé à ce que toutes les armes à feu à usage civil soient soumises aux nouvelles règles et a amélioré les mécanismes de contrôle. Le système de surveillance électronique rendra également l’utilisation finale des armes à feu plus transparente et plus traçable. Comme dans le Réglementation du double usageces mécanismes sont essentiels pour garantir la transparence lors du commerce de biens sensibles et limiter les abus.

Prochaines étapes

Le Parlement et le Conseil devront désormais donner leur feu vert définitif à l’accord provisoire. Le règlement entrera en vigueur après avoir été publié au Journal officiel de l’UE.

Arrière-plan

À la suite des attentats terroristes perpétrés en Europe au cours de la dernière décennie, et dans le but de lutter plus efficacement contre la criminalité organisée, la Commission a présenté, en octobre 2022, une proposition mettre à jour la réglementation de l’UE relative aux mesures d’importation, d’exportation et de transit des armes à feu. Actuellement, on estime qu’il existe environ 35 millions d’armes à feu illicites appartenant à des civils dans l’UE, ce qui correspond à 56 % du total estimé des armes à feu, et environ 630 000 armes à feu sont répertoriées comme volées ou perdues dans le système d’information Schengen. selon à la Commission.

Il n’existe aucun lien entre la révision de cette législation et l’exportation d’armes à feu à des fins militaires vers l’Ukraine.

Lien source

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Le modèle d’IA a le potentiel de détecter le risque de trouble de stress post-traumatique lié à l’accouchement

Les chercheurs ont adapté un programme d'intelligence artificielle (IA) pour identifier les signes de...

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Au cœur de cette transformation se trouve la fusion de l’IA dans les services...

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à...

autres articles

Le modèle d’IA a le potentiel de détecter le risque de trouble de stress post-traumatique lié à l’accouchement

Les chercheurs ont adapté un programme d'intelligence artificielle (IA) pour identifier les signes de...

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Au cœur de cette transformation se trouve la fusion de l’IA dans les services...

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché...