14.6 C
Bruxelles
mercredi, mai 29, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEPrésident Metsola à l'EUCO : Le marché unique est le plus grand...

Président Metsola à l’EUCO : Le marché unique est le plus grand moteur économique de l’Europe | Nouvelles

Publié le

S’adressant aujourd’hui au Conseil européen extraordinaire à Bruxelles, la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a notamment souligné les questions suivantes :

Élections au Parlement européen

«Dans 50 jours, des centaines de millions d’Européens commenceront à se rendre aux urnes. J’ai visité les États membres où, aux côtés des députés européens, nous écoutons les citoyens. Les personnes que nous avons rencontrées ont cité parmi leurs principales priorités la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, la sécurité, le renforcement de l’économie et la création de nouveaux emplois. Ce sont les problèmes que les gens attendent de nous, comme nous l’avons déjà fait en matière de migration.

« C’est le dernier Conseil européen avant les élections de juin. Rassurez-vous, le Parlement européen continuera à travailler jusqu’au dernier moment de son mandat pour répondre aux attentes de tous les Européens.»

Compétitivité et marché unique

« Je salue notre débat sur la stimulation de la croissance économique et le renforcement de la compétitivité européenne, soutenu par l’analyse d’Enrico Letta dans son rapport de haut niveau sur l’avenir du marché unique. Cela arrive à un moment critique.

« Le marché unique constitue le modèle de croissance unique de notre Union. Il s’agit d’un puissant moteur de convergence et de notre atout le plus précieux. Aujourd’hui, les citoyens peuvent vivre, travailler, étudier et voyager n’importe où au sein de notre Union. Il aide les entreprises, grandes et petites, à s’implanter là où elles le souhaitent, leur offrant ainsi un meilleur accès au marché tout en favorisant leur compétitivité. Cela permet également aux consommateurs de disposer de choix plus larges, à des prix moins élevés et avec une protection plus forte qui tiendra compte de leurs intérêts. En tant que plus grand marché démocratique unique au monde, il a même renforcé notre place dans le monde.»

« Le marché unique est un projet évolutif, intrinsèquement lié aux priorités stratégiques de l’UE. Je crois que notre espace économique a encore le potentiel d’apporter des bénéfices encore plus importants à nos citoyens. Le temps est désormais venu de renouveler notre engagement en faveur de ce projet. Cela signifie approfondir notre marché unique. Ce n’est qu’en augmentant la productivité, en accélérant les investissements dans nos propres capacités industrielles, notamment dans les réseaux électriques intelligents, et en intégrant le marché unique de l’énergie, de la finance et des télécommunications, que nous pourrons réduire les dépendances stratégiques tout en soutenant et en soutenant la croissance économique. Le marché unique est notre principal moteur économique.»

« Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour uniformiser les règles du jeu. Les adoptions de la loi sur les services numériques, de la loi sur les marchés numériques et de la loi sur l’IA constituent des étapes clés dans la bonne direction. Mais un niveau d’engagement égal est nécessaire en matière d’énergie et plus largement de transition verte. La réalité est que même si nos objectifs ici sont parmi les meilleurs au monde, ce dont nous pouvons être fiers, une bureaucratie excessive risque de nous freiner, et même de constituer un obstacle à l’inclusion socio-économique.

« Pour que la transition verte fonctionne, elle doit intégrer tous les secteurs. Il ne peut laisser personne de côté. Il doit fournir de véritables incitations et des filets de sécurité à l’industrie. Les gens doivent avoir confiance dans le processus et doivent pouvoir se le permettre. Sinon, cela risque de pousser de plus en plus de gens vers le confort des marges.»

« Un autre obstacle au progrès économique est la fragmentation de notre secteur financier et plus particulièrement les obstacles aux flux de capitaux à travers notre Union. Même si les investissements verts ont pris de l’ampleur ces dernières années, il reste un déficit de plus de 400 milliards d’euros à combler chaque année – un déficit qui ne peut tout simplement pas être comblé par le seul financement public. Nous devons créer les conditions et les cadres adéquats pour que nos start-ups et PME restent en Europe. Cela signifie que nous devons achever notre union bancaire et notre union des marchés des capitaux.»

« C’est ainsi que nous pouvons montrer à nos collaborateurs que notre projet est efficace, qu’il répond aux véritables problèmes et atténue les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises et les familles à travers l’Europe. Comment assurerons-nous la compétitivité, la prospérité et le leadership à long terme sur la scène mondiale ?

Élargissement

« L’élargissement de l’UE à l’Ukraine, à la Moldavie, à la Géorgie et aux Balkans occidentaux doit rester une priorité de notre agenda stratégique et politique. L’approbation de la facilité de réforme et de croissance pour les Balkans occidentaux constitue un pas dans la bonne direction. Cela montre une fois de plus que le marché unique nous rend attractifs. Cela rapproche de nous nos alliés des Balkans occidentaux et, ce faisant, renforce notre continent, notre Union, notre vision européenne – et nous tous.»

Sécurité et défense

« Les Européens souhaitent également que nous renforcions nos structures de sécurité et de défense pour défendre la paix et la démocratie au cours des cinq prochaines années. Ce qui se passe à nos frontières doit rester une priorité de notre agenda.»

Soutien à l’Ukraine

« Nous avons déjà apporté un soutien politique, diplomatique, humanitaire, économique et militaire important à l’Ukraine. Notre soutien à l’Ukraine ne peut faiblir. Nous devons accélérer et intensifier la livraison des équipements dont ils ont besoin, notamment en matière de défense aérienne. Nous ne pouvons pas lâcher prise. »

Ingérence russe

«Les tentatives russes visant à fausser les discours et à renforcer les sentiments pro-Kremlin à l’approche des élections européennes de juin par la désinformation ne constituent plus seulement une menace, mais une possibilité que nous devons être prêts à contrer. Le Parlement européen est prêt à aider les États membres à repousser et à répondre par tous les moyens possibles à toute ingérence malveillante dans nos processus décisionnels démocratiques.»

L’Iran

« Les frappes sans précédent de drones et de missiles iraniens contre Israël risquent de déclencher de nouvelles tensions dans la région. En tant qu’Union, nous continuerons à œuvrer pour désamorcer la situation et empêcher que la situation ne dégénère en de nouvelles effusions de sang.»

« L’année dernière, le Parlement européen a voté à une écrasante majorité en faveur de l’inscription du Corps des Gardiens de la révolution islamique sur la liste des organisations terroristes. Nous maintenons cela. Et face à ces développements inquiétants, de nouvelles sanctions contre l’Iran pour ses programmes de drones et de missiles sont nécessaires et justifiées.»

Gaza

« À Gaza, la situation reste désespérée. Le Parlement européen continuera de faire pression en faveur d’un cessez-le-feu. Nous continuerons d’exiger le retour des otages restants tout en affirmant que le Hamas ne peut plus agir en toute impunité. C’est ainsi que nous acheminons davantage d’aide à Gaza, que nous sauvons des vies innocentes et que nous faisons valoir le besoin urgent d’une solution à deux États qui donne une réelle perspective aux Palestiniens et la sécurité à Israël.

Le discours complet du président Metsola est disponible ici.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Le rôle de l’IA dans la personnalisation de l’ambiance du restaurant et de la disposition du mobilier du restaurant

Alors que le secteur de la restauration évolue constamment, où l'art culinaire rencontre l'hospitalité,...

Élections européennes 2024 : modalités pratiques pour les médias le jour et la nuit des élections | Nouvelles

L'accent sera mis sur la soirée électorale du dimanche 9 juin, lorsque les résultats...

Inauguration de la prison secondaire de Termonde : pour une détention sur mesure

La Régie des Bâtiments a réalisé des travaux de rénovation afin de pouvoir remettre...

Bons d’État – émission du 4 juin 2024 – Résultat intermédiaire – Jour 2

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette - Souscription aux Bons d'État: Le...

autres articles

Le rôle de l’IA dans la personnalisation de l’ambiance du restaurant et de la disposition du mobilier du restaurant

Alors que le secteur de la restauration évolue constamment, où l'art culinaire rencontre l'hospitalité,...

Élections européennes 2024 : modalités pratiques pour les médias le jour et la nuit des élections | Nouvelles

L'accent sera mis sur la soirée électorale du dimanche 9 juin, lorsque les résultats...

Inauguration de la prison secondaire de Termonde : pour une détention sur mesure

La Régie des Bâtiments a réalisé des travaux de rénovation afin de pouvoir remettre...