20.6 C
Bruxelles
mercredi, juin 19, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEDéfi : Comment pouvons-nous garantir l’utilisation continue de sous-structures éoliennes flottantes ?

Défi : Comment pouvons-nous garantir l’utilisation continue de sous-structures éoliennes flottantes ?

Publié le

La durabilité et la réutilisation sont des éléments importants de notre stratégie en matière d’énergies renouvelables, avec un grand potentiel d’innovation et d’amélioration. L’industrie manque d’une vaste expérience en matière de déclassement et de recyclage de parcs éoliens offshore flottants à grande échelle.

Bien que des progrès aient été réalisés dans la réutilisation et le recyclage des pales d’éoliennes, il existe encore des lacunes en matière de réutilisation et de recyclage des sous-structures éoliennes offshore flottantes.

Parc éolien offshore de Gunfleet Sands Parc éolien de 172 MW situé à 7 km au large de Clacton-on-Sea et de la côte de Holland Essex, dans l'estuaire nord de la Tamise.  Crédit image : Ashley Dace via geograph.org.uk, CC BY-SA 2.0

Parc éolien offshore de Gunfleet Sands Parc éolien de 172 MW situé à 7 km au large de Clacton-on-Sea et de la côte de Holland Essex, dans l’estuaire nord de la Tamise. Crédit image : Ashley Dace via geograph.org.ukCC BY-SA 2.0

Aperçu

Le Seeker a besoin de solutions innovantes pour gérer la phase de fin de vie des sous-structures éoliennes offshore flottantes – en acier et en béton. Il est important de se concentrer dès le début sur la réutilisation, la vie après la mort, la circularité et le recyclage pour ajuster et optimiser la conception. Une séance de questions-réponses programmée présentera un exemple de cas à tous les candidats au défi.

The Seeker vous invite à apporter votre expertise et vos idées innovantes pour nous aider à relever ce défi et à faire progresser la durabilité de l’industrie éolienne offshore.

À propos du chercheur

Equinor a une longue histoire dans le secteur de l’énergie, avec 50 ans d’expérience dans le pétrole et le gaz et plus de 20 ans dans l’éolien offshore. Cette combinaison unique d’expertise fait d’Equinor un leader dans le développement et l’exploitation de projets éoliens offshore. Nos projets éoliens flottants incluent la démo Hywind, Hywind Scotland et le dernier en date, Hywind Tampen. Hywind Tampen, le plus grand parc éolien flottant au monde, alimente en électricité les installations pétrolières et gazières, réduisant ainsi les émissions de CO2 de plus de 200 000 tonnes par an.

Equinor vise à devenir le principal acteur industriel de l’éolien offshore en Norvège, et nous espérons que l’éolien flottant jouera un rôle central dans le développement du secteur. L’éolien flottant est prêt pour l’industrialisation et nous voyons un énorme potentiel en Norvège.

Les candidatures à ce défi doivent être reçues avant 14h00 HAE, le 26 août 2024.

Source: Wazoku

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Dix prisonnières iraniennes publient une déclaration à l’occasion du premier anniversaire de #OurStoryIsOne

GENÈVE—18 juin 2024— Dans un contexte émouvant déclaration, 10 femmes iraniennes emprisonnées dans la...

Le compte à rebours pour la ratification du Traité sur la haute mer commence

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / Alliance pour la Haute Mer / Les Nations se préparent...

Création d’une ASBL pour la restauration du Pavillon chinois à Laeken

C’est à l’architecte français Alexandre Marcel que l’on doit une partie de cette construction...

Lois clés auxquelles le nouveau Parlement européen devra s’attaquer

Maintenant que les élections au Parlement européen se sont terminées du 6 au 9...

autres articles

Dix prisonnières iraniennes publient une déclaration à l’occasion du premier anniversaire de #OurStoryIsOne

GENÈVE—18 juin 2024— Dans un contexte émouvant déclaration, 10 femmes iraniennes emprisonnées dans la...

Le compte à rebours pour la ratification du Traité sur la haute mer commence

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / Alliance pour la Haute Mer / Les Nations se préparent...

Création d’une ASBL pour la restauration du Pavillon chinois à Laeken

C’est à l’architecte français Alexandre Marcel que l’on doit une partie de cette construction...