20.6 C
Bruxelles
mercredi, juin 19, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELes centres de données devraient consommer 9 % de l’électricité américaine d’ici...

Les centres de données devraient consommer 9 % de l’électricité américaine d’ici 2030

Publié le

Selon les récentes découvertes de l’Electric Power Research Institute, les centres de données aux États-Unis pourrait consommer jusqu’à 9 % de l’électricité totale du pays d’ici la fin de la décennie, ce qui représente une augmentation significative par rapport aux niveaux actuels.

Serveurs dans un centre de données - photo d'illustration.
Serveurs dans un centre de données – photo d’illustration. Crédit image : imgix via Unsplash, licence gratuite

Cette augmentation de la consommation d’énergie est attribuée aux investissements substantiels réalisés par les entreprises technologiques pour développer leurs installations informatiques. L’analyse de l’institut indique que le taux de croissance annuel de la consommation électrique des centres de données pourrait varier de 3,7 % à 15 % jusqu’en 2030, en fonction de facteurs tels que le taux d’adoption de technologies telles que intelligence artificielle générative (IA) et les mesures d’efficacité énergétique mises en œuvre dans les nouveaux centres de données.

La demande croissante d’électricité des centres de données, associée à l’expansion de l’industrie manufacturière nationale et à l’électrification des transports, stimule la croissance du secteur électrique américain après deux décennies de croissance stagnante. Ces installations utilisent de grandes quantités d’énergie pour prendre en charge les opérations informatiques et les systèmes de refroidissement de haute intensité. Par exemple, la consommation électrique d’un seul grand centre de données équivaut à celle nécessaire pour alimenter 750 000 foyers, tandis que même des centres de données relativement petits consomment l’équivalent d’électricité de 50 000 foyers.

Le doublement prévu de la consommation d’énergie des centres de données suscite des inquiétudes quant à la pression que cela pourrait exercer sur le réseau électrique du pays, ce qui pourrait entraîner une hausse des factures d’électricité et un risque accru de pannes de courant.

Avec l’adoption rapide d’applications d’IA générative, telles que ChatGPT d’OpenAI, qui a fait ses débuts en 2022, la demande énergétique des centres de données devrait encore augmenter. Alors que les premières estimations suggéraient que les recherches ChatGPT consommaient environ dix fois plus d’électricité que les recherches Google classiques, la prolifération de l’IA générative pour créer du contenu multimédia comme des films et de la musique pourrait augmenter de façon exponentielle les besoins en énergie.

L’Electric Power Research Institute souligne l’importance d’améliorer les mesures d’efficacité énergétique dans les centres de données et d’investir dans l’infrastructure du réseau pour répondre à la demande croissante d’énergie. La concentration de 80 % de la charge des centres de données américains en 2023 dans seulement 15 États, notamment la Virginie et le Texas, signifie la nécessité d’une planification stratégique et d’une allocation de ressources pour faire face à l’évolution rapide des modes de consommation d’énergie.

À titre de comparaison, en 2022, les centres de données de l’Union européenne ont consommé entre 45 et 65 TWh d’électricité, ce qui correspond à environ 1,8 à 2,6 % de la consommation électrique régionale totale. Il est intéressant de noter que les quatre principaux marchés de centres de données – l’Allemagne, la France, les Pays-Bas et l’Irlande – représentaient près des deux tiers de la consommation énergétique des centres de données de l’ensemble de la région, bien qu’ils représentent moins de 40 % de la population.

Écrit par Vytautas Valinskas

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Dix prisonnières iraniennes publient une déclaration à l’occasion du premier anniversaire de #OurStoryIsOne

GENÈVE—18 juin 2024— Dans un contexte émouvant déclaration, 10 femmes iraniennes emprisonnées dans la...

Le compte à rebours pour la ratification du Traité sur la haute mer commence

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / Alliance pour la Haute Mer / Les Nations se préparent...

Création d’une ASBL pour la restauration du Pavillon chinois à Laeken

C’est à l’architecte français Alexandre Marcel que l’on doit une partie de cette construction...

Lois clés auxquelles le nouveau Parlement européen devra s’attaquer

Maintenant que les élections au Parlement européen se sont terminées du 6 au 9...

autres articles

Dix prisonnières iraniennes publient une déclaration à l’occasion du premier anniversaire de #OurStoryIsOne

GENÈVE—18 juin 2024— Dans un contexte émouvant déclaration, 10 femmes iraniennes emprisonnées dans la...

Le compte à rebours pour la ratification du Traité sur la haute mer commence

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / Alliance pour la Haute Mer / Les Nations se préparent...

Création d’une ASBL pour la restauration du Pavillon chinois à Laeken

C’est à l’architecte français Alexandre Marcel que l’on doit une partie de cette construction...