22.9 C
Bruxelles
lundi, juillet 15, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEÉlargissement : comment les pays adhèrent-ils à l’UE ?

Élargissement : comment les pays adhèrent-ils à l’UE ?

Publié le

L’élargissement de l’UE est un moyen de favoriser la paix et la stabilité en Europe, d’accroître la prospérité des Européens et de créer des opportunités pour les entreprises.

Les pays qui se préparent à adhérer bénéficient de liens plus étroits avec l’UE, d’un soutien plus fort aux droits fondamentaux ainsi que du financement et de l’expertise de l’UE pour faciliter le processus.

En décembre 2023, les dirigeants de l’UE ont annoncé que l’UE reconnaîtrait la Géorgie comme pays candidat et entamerait des négociations d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie. Les pourparlers d’adhésion avec Ukraine et la Moldavie ont officiellement démarré le 25 juin 2024. En mars 2024, UE Les dirigeants ont également convenu de lancer des négociations d’adhésion avec la Bosnie-Herzégovine.

Quels pays souhaitent rejoindre l’UE ?

L’UE a reconnu l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie, la Moldavie, le Monténégro, la Macédoine du Nord, la Serbie, Ukraine et la Turquie en tant que pays candidats à l’adhésion à l’UE, même si les négociations d’adhésion avec la Turquie sont gelées depuis 2018. C’est une proposition que les députés ont réclamée à plusieurs reprises en raison des inquiétudes suscitées par la situation en Turquie. Turquiey compris l’état de droit et la liberté des médias.

Le Kosovo est un pays candidat potentiel.

Qui peut rejoindre l’UE ? Quelles sont les conditions d’adhésion à l’UE ?

Pour postuler à l’adhésion à l’UE, un pays doit être européen et respecter les valeurs démocratiques de l’UE. Elle a également besoin d’institutions stables garantissant la démocratie et l’État de droit ; un marché fonctionnel économie; et la capacité d’assumer et de remplir les obligations liées à l’adhésion à l’UE.

De quel soutien bénéficient les pays candidats et les pays candidats potentiels ?

Les pays candidats et les pays candidats potentiels bénéficient d’un financement de l’UE, de conseils politiques détaillés, ainsi que d’accords d’association, leur donnant un accès étendu au marché intérieur de l’UE.

Comment se déroule le processus d’élargissement ?

Un pays peut devenir candidat officiel une fois qu’il répond aux critères politiques, économiques et de réforme de base. Il pourra alors entamer des négociations formelles sur 35 chapitres couvrant de nombreux domaines politiques différents avec l’UE.

Une fois les négociations et les réformes achevées, un traité d’adhésion est finalisé, qui doit être ratifié par tous les États membres existants de l’UE et par le pays lui-même avant que celui-ci puisse rejoindre l’UE.

Quelle est l’histoire de l’élargissement de l’UE ?

L’UE a débuté en 1952 sous le nom de Communautés européennes avec six membres fondateurs : la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. Le premier élargissement a eu lieu en 1973 avec l’adhésion du Danemark, de l’Irlande et du Royaume-Uni.

Dans les années 1980, la Grèce a adhéré en 1981, suivie par Espagne et le Portugal cinq ans plus tard, après être sorti des dictatures des années 1970. En 1985, le Groenland, partie autonome du Danemark dotée d’un gouvernement local responsable des affaires judiciaires, de la police et des ressources naturelles, est devenu le premier territoire à quitter l’UE.

La chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’Union soviétique qui a suivi ont encore tout changé. En 1995, l’Autriche, la Finlande et la Suède ont rejoint l’UE. Cela a été suivi par deux vagues d’adhésion de pays d’Europe centrale et orientale. La République tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie, ainsi que Chypre et Malte, ont adhéré en 2004. En 2007, ce fut au tour de Bulgarie et la Roumanie.

La Croatie est devenue le pays le plus récent à rejoindre l’UE en 2013. Pendant ce temps, le Royaume-Uni a quitté l’UE en 2020.

Quelle est la situation actuelle de l’élargissement de l’UE ?

L’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie en 2022 a conduit la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine à présenter des demandes d’adhésion à l’UE. L’UE a officiellement lancé les négociations d’adhésion avec la Moldavie et l’Ukraine en juin 2024, tandis que la Géorgie a été reconnue comme pays candidat en décembre 2023.

L’UE souhaite également donner Les pays des Balkans occidentaux, qui participent depuis longtemps au processus d’élargissementune voie claire vers l’adhésion pour aider à stabiliser la région et promouvoir des réformes fondamentales et des relations de bon voisinage.

Quel est le rôle du Parlement ?

Les députés débattent et votent sur les rapports d’avancement annuels de chaque pays, ce qui est l’occasion d’identifier les domaines de préoccupation.

L’approbation du Parlement est également requise avant qu’un pays puisse adhérer à l’UE.

Le Parlement est resté favorable au processus d’élargissement. La présidente Roberta Metsola l’a qualifié d’outil géopolitique le plus puissant de l’UE dans un contexte discours au Conseil européen en octobre 2023. « C’est pourquoi le Parlement européen a demandé que l’Ukraine et la Moldavie obtiennent le statut de pays candidat à l’UE », a-t-elle déclaré. « Ce statut donne une perspective européenne claire à ces nations et constitue un puissant élan pour faire avancer les réformes démocratiques. Un rapide retour sur les 20 dernières années peut illustrer le pouvoir transformateur de l’élargissement. C’est pourquoi nous souhaitons passer à l’étape suivante d’ici la fin de l’année si ces pays sont prêts. »

Le Parlement a demandé à plusieurs reprises que les portes de l’UE soient ouvertes à l’Ukraine et à la Moldavie. En juillet 2022, les députés ont salué le Décision du Conseil d’ouvrir le processus d’adhésion avec les deux pays.

Le Parlement continue de soutenir l’adhésion des pays des Balkans occidentaux à l’UE. Dans un résolution adoptée en juin 2020les députés appellent l’UE à faire davantage pour faire du processus d’élargissement de ces pays un succès.

Dans un résolution adoptée en décembre 2023, le Parlement a appelé l’UE à ouvrir des négociations d’adhésion avec la Moldavie et l’Ukraine ainsi qu’avec la Bosnie-Herzégovine, à condition que le pays prenne certaines mesures de réforme. Les députés ont également demandé un calendrier clair pour conclure les négociations d’ici la fin de cette décennie et pour que la Géorgie soit reconnue comme pays candidat.

Source: Commission européenne

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

L’impact du changement climatique sur la sécurité sociale

Ce numéro spécial de la Revue belge de sécurité sociale présente également des exemples...

autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...