5.3 C
Bruxelles
mercredi, février 1, 2023
AccueilReligionsLes États membres de l'ONU demandent à l'Inde de protéger les minorités...

Les États membres de l’ONU demandent à l’Inde de protéger les minorités religieuses

-

Les États membres de l’ONU ont appelé l’Inde à protéger les musulmans, les chrétiens et les autres minorités religieuses contre l’augmentation des discours de haine, de la discrimination et de la violence.
Le bilan humain de l’Inde a été mis à l’honneur le 10 novembre lors de l’Examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève.

Une douzaine d’États ont exhorté le gouvernement indien à prendre des mesures pour faire respecter les droits des minorités religieuses : veiller à ce que les lois anti-conversion n’enfreignent pas le droit à la liberté de la religion et de conviction, d’enquêter sur les cas de violence religieuse et de discrimination fondée sur la religion, et de condamner la violence et les discours de haine à l’encontre des minorités religieuses.

La violence contre les minorités religieuses en Inde a récemment augmenté, en particulier contre les musulmans et les chrétiens. Les musulmans ont été de plus en plus victimes de lynchages populaires, d’attaques de vigiles, de passages à tabac publics, de démolitions illégales de maisons, de lois discriminatoires sur la citoyenneté et d’appels croissants au boycott antimusulman et même au génocide. Des congrégations et des églises chrétiennes ont été attaquées par des foules hindoues qui ont armé des lois anti-conversion strictes contre le groupe minoritaire. Le United Christian Forum a enregistré plus de 300 attaques contre des chrétiens au cours des sept premiers mois de 2022 contre 486 incidents violents en 2021.

Le mois dernier, un expert de l’ONU a appelé à la création d’un mécanisme d’enquête indépendant face à l’augmentation des discours de haine, de la violence ciblant les minorités et de l’impunité croissante.

Dans ce contexte, nous déplorons la décision prise la semaine dernière par la Cour suprême indienne de demander au gouvernement d’agir contre la soi-disant « conversion religieuse forcée ». La décision vient en réponse à une requête soumise à la Cour alléguant que la « conversion religieuse frauduleuse » est un « problème national » sans faits ni données pour étayer ces allégations. L’absence de telles données et l’utilisation par la Cour suprême de termes tels que « séduction » sans définir ce qu’ils signifient, font craindre que le gouvernement indien ne compromette davantage le droit à la liberté de religion dans la lutte contre les prétendues « religions forcées ». conversion. »

Au cours de l’examen, les États membres de l’ONU ont également mentionné à plusieurs reprises la loi sur la réglementation des contributions étrangères (FCRA), les États membres recommandant au gouvernement indien d’abroger ou de modifier la FCRA ou d’appliquer ses réglementations de manière non discriminatoire et respectueuse de droits humains droit.

Alors que la discrimination fondée sur la caste figurait également dans les commentaires des États, en tant que coalition, nous regrettons que personne n’ait explicitement abordé la discrimination à l’encontre des Dalits musulmans et chrétiens dans l’ordonnance constitutionnelle de 1950 sur la « caste répertoriée ».

Notre coalition exhorte le gouvernement indien à accepter toutes les recommandations reçues lors de la session de l’EPU. Lors de la session du Conseil des droits de l’homme en mars 2023, le gouvernement indien communiquera au Conseil les recommandations qu’il accepte et celles qu’il ne fait que prendre en compte (et donc ne pas accepter). Les recommandations acceptées doivent être mises en œuvre dans un délai de 5 ans avant le prochain examen UPR de l’Inde.

La Coalition pour les droits des minorités en Inde comprend l’Alliance évangélique mondiale, Open Doors International, le Indian American Muslim Council, Hindus for Human Rights, Justice For All et la Commission internationale pour les droits des Dalits. Les organisations ont un intérêt dans une Inde inclusive, pluraliste et multiconfessionnelle. Ils ont exprimé leur inquiétude face à la détérioration de la situation des minorités, de l’État de droit et de la santé générale de la démocratie indienne.

Le rapport du Groupe de travail sur l’Examen périodique universel de l’Inde sera publié sur cette page : https://www.ohchr.org/en/hr-bodies/upr/in-index
La soumission du rapport de la Coalition à l’EPU est accessible sur : https://un.worldea.org/minority-rights-coalition-sheds-light-on-indias-human-rights-record-for-uns-fourth-universal-periodic-review/

Pour organiser une entrevue avec un membre de la coalition, ou pour plus de matériel ou d’information, veuillez contacter :

  • Washington DC: Hena Zuberi, directrice, Justice pour tous, [email protected]
  • Washington DC: Ria Chakrabarty, directrice des politiques, Hindus for Human Rights, [email protected]
  • Washington DC: Safa Ahmed, Liaison avec les Nations Unies et associée aux médias, Indian American Muslim Council, [email protected]
  • Chicago: Zahir Adil, chef d’équipe du projet Save India, Justice pour tous, [email protected]
  • Londres: Rinzen Baleng, Open Doors International, [email protected]
  • Genève: Wissam al-Saliby, directeur, bureau de Genève, Alliance évangélique mondiale, [email protected]

Source link

LATEST POSTS

Réunion de haut niveau de l’UE et des chefs religieux

La COMECE participe à la réunion de haut niveau de l'UE et des chefs religieux organisée par la Commission européenne le vendredi 27 janvier 2023...

La persécution des chrétiens dans le monde, notamment en Iran, mise en lumière au Parlement européen

La persécution des chrétiens en Iran était au centre de la présentation de la World Watch List 2023 de l'ONG protestante Open Doors hier, jeudi...

Grandir juif au Pakistan »

Hazel Selzer Kahan « Une maison à Lahore » est un mémoire qui décrit les contradictions et les dilemmes de la jeunesse juive sous le...

Les plus populaires

spot_img

Archives

La transmission des gènes entre enfants et parents

Avec une précision absolue, personne ne peut répondre à la question de la couleur des yeux et du nez de la nouvelle personne, tout...

وجدت الدراسة أن التمرين يحد من إنتاج الأنسولين

الأنسولين هو هرمون ينتجه البنكرياس وينظم مستويات السكر في الدم في الجسم. تشير دراسة جديدة أجرتها جامعة Würzburg إلى أن التمرينات يمكن أن...

COVID-19 reste une menace sanitaire internationale

La décision de Tedros fait suite aux conseils offerts lors de la dernière réunion du Comité d’urgence contre les coronavirus vendredi dernier, qui s’est...