22.9 C
Bruxelles
lundi, juillet 15, 2024
AccueilACTUALITEInfos-diversTrahison à Bruxelles : Garry Cartwright au Cœur d’un Réseau de Propagande...

Trahison à Bruxelles : Garry Cartwright au Cœur d’un Réseau de Propagande et d’Espionnage Pro-Russe

Publié le

25 juin, 2024

Garry Cartwright, journaliste, éditeur et propriétaire des sites d’information EU Today et EU Reporter, est au centre d’une polémique sur la propagande pro-russe en Europe, dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Dans l’affaire du citoyen Russe Kropachov qui a été arrêté à la suite de raids qui ont été menés dans les bureaux du Parlement européen à Bruxelles et à Strasbourg par des enquêteurs belges et français, ciblant le portail pro-russe « Voice of Europe » sous le domaine golos.eu.

Cartwright est suspecté d’avoir accepté de l’argent pour promouvoir des pays et des individus, soulevant des questions sur son intégrité journalistique. Sa femme, une Ukrainienne prétendant être membre des services secrets ukrainiens, est également impliquée. Elle utilisait cette fausse identité pour diffuser des messages pro-russes en prétendant qu’ils viennent de la part des Ukrainiens. Mais une source proche des services secrets ukrainiens indique à Entrevue qu’ils envisagent de la poursuivre pour usurpation d’identité.

Selon une enquête du très sérieux Politico, Garry Cartwright serait aussi suspecté d’avoir été un agent biélorusse, bien qu’il nie ces accusations, arguant n’avoir jamais reçu d’argent biélorusse. Cette affaire met en lumière les zones d’ombre du lobbying à Bruxelles. Malgré des efforts pour rendre le lobbying plus transparent, une grande partie de cette activité reste opaque, permettant à des individus comme Cartwright de brouiller les frontières entre journalisme indépendant et marketing politique.

En 2018, James Wilson, collaborateur de Cartwright, a interviewé des législateurs ukrainiens pour Bruxelles Express. Une partie de cette interview est ensuite apparue sur Brussels ThinkLab, un cabinet de conseil cofondé par Wilson, illustrant comment certains journalistes exploitent leur accès aux institutions européennes pour des intérêts privés.

L’affaire Garry Cartwright révèle les dangers de la désinformation et du lobbying opaque en Europe. Alors que l’Ukraine lutte contre l’invasion russe, la propagande et les manœuvres de désinformation menées par des acteurs comme Cartwright sapent les efforts de l’Union européenne pour maintenir une information libre et indépendante. La vigilance et la transparence sont essentielles pour protéger l’intégrité du journalisme et des institutions européennes.

Source: Entrevue.fr

Publicité
spot_img

Autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

L’impact du changement climatique sur la sécurité sociale

Ce numéro spécial de la Revue belge de sécurité sociale présente également des exemples...

autres articles

Scientologie et le Pouvoir du Volontariat Révélés dans un Documentaire Révolutionnaire

Bruxelles, le 31 janvier 2024 - Alors que le monde continue de traverser pandémies,...

Première Édition du Forum From Us To Us Europe Bruxelles « Comment dialoguer sur nos transformations futures ? »

À l’occasion de la première édition du Forum International From Us To Us Europe...

Harmonie interreligieuse : Scientology a assisté au Diwali de l’hindouisme au Parlement européen

La célébration a été organisée par des membres du Parlement européen et en présence...