14.9 C
Bruxelles
vendredi, mai 24, 2024
AccueilFrançaisOpinionsDieu que c’est bon, un pays qui fait la Feestje

Dieu que c’est bon, un pays qui fait la Feestje

Publié le

C’est quoi, la Belgique gagnante ? Il n’y avait qu’à regarder sur le terrain : l’affirmation d’une volonté commune – « We are Belgium » –, en jouant l’équipe et pas l’individualité, en misant sur la cohérence et pas sur la division, en exploitant plutôt qu’en stérilisant la diversité.

Ah oui, vraiment, c’est bon !

Si bon de voir ces enfants pédaler comme des fous, des petites cornes sur la tête pour honorer leur équipe sous le soleil bruxellois. Si bon de voir ces familles, en grappes, marcher vers la Grand-Place, le sourire aux lèvres et la grand-mère au bras. Si bon d’entendre chanter les rues et la Grand-Place dans cet incroyable pays où en guise d’hymne national, on entonne successivement et joyeusement : « We are Belgium », « Waar is da feestje » et « Tous ensemble ». On se dit que de ce melting-potverbal, Damso pourrait faire une nouvelle version de cette Brabançonne désuète qui rendrait justice et corps à la « diversité qui peut faire pays » quand elle est orchestrée, sublimée et revendiquée par une vision et une ambition communes.

Ah oui, vraiment, c’est bon ! Si bon de voir un peuple se laisser aller à la joie, l’insouciance et le plaisir, se donner à l’instant présent et se rendre compte qu’être généreux, c’est dopant et exaltant.

Ah oui, vraiment, c’est bon ! Si bon de se sentir fiers. On avait si souvent (re)pris l’habitude de vivre en baissant un peu la tête, en s’excusant de ne pas être des héros, des flamboyants, des conquérants, en croyant qu’on n’était pas faits pour décrocher la lune mais que comme on était courageux et honnêtes, ce n’était pas si grave.

Du bonheur, de la légèreté, de la fierté et le sentiment que quand on veut, on peut, oui, décrocher la lune : c’est cela que ces diables de Diables (rouges) viennent de nous injecter. Un sentiment d’union nationale ? Oui, peut-être pour certains, dans l’instant, mais surtout la conviction que c’est en arrêtant de regarder son nombril, de s’invectiver mais en jouant le match, qu’on remporte les combats.

C’est quoi, la Belgique gagnante ? Il n’y avait qu’à regarder sur le terrain : l’affirmation d’une volonté commune – « We are Belgium » –, en jouant l’équipe et pas l’individualité, en misant sur la cohérence et pas sur la division, en exploitant plutôt qu’en stérilisant la diversité.

Mais c’est aussi, et surtout, la manière. Les Diables nous ont rapporté ce dimanche la plus belle des victoires. Qui n’est pas une coupe ou un titre, mais l’image d’un pays paré de cette jeunesse, ce talent, cette créativité, cette modestie, cette solidarité, cette générosité, cette beauté et ce panache. Si nous pensons désormais que tout ça c’est nous, c’est grâce à eux.

Cela ne changera pas la face du monde, mais cela peut doper notre quotidien. Quand nous douterons, quand la grisaille sera de retour, il faudra nous repasser les images de ces facétieux gamins (et de leur entraîneur), de leurs chevauchées fabuleuses – tudieu, que de beauté ! –, de leur talent à rendre le ballon heureux, mais aussi de leur incroyable simplicité.

Hier à la Grand-Place, ils ont ri, chanté, blagué avec Eden Hazard, en capitaine-DJ de cette Belgique joyeuse. Ils ont dansé leur triomphe comme leurs matchs. Ils nous ont dit merci aussi. Et ça, c’était juste grand.

Publicité
spot_img

Autres articles

La Régie des Bâtiments dévoile la première partie restaurée de la façade avant du Palais de Justice de Bruxelles et la statue de Minerve

La menuiserie extérieure de la façade avant sera restaurée et repeinte. Des essais de...

Le presse-papiers de Windows est désormais alimenté par l’IA

Imaginez si votre presse-papiers pouvait exploiter la puissance de IA. Ce n'est plus...

Retour sur les grandes tendances 2023 du secteur indépendant

Le nombre d'indépendants en activité principale a augmenté de 0,43 % passant de 795.282...

Guerre des devises : réalité ou fantasme ?

Communiqué de presse // Chaque cycle économique a sa guerre des devises. Dans...

autres articles

Tensions accrues en mer Rouge : Un contexte complexe entre le conflit au Yémen et la guerre à Gaza

La montée des tensions en mer Rouge, marquée par de nombreuses attaques contre la...

De l’apathie à l’action, Exposer la menace du Hamas et de l’antisémitisme dans la société occidentale

On nous parle souvent de rencontres inter-religieuses pour célébrer « vivre ensemble ». Ces rencontres sont...

C’est une révolte? Non… Juste une bande d’arriérés

Boum! La (re)voilà, cette foule inquiétante armée de gourdins. Allumant torches, brandissant fourches, soutenant...