13.2 C
Bruxelles
samedi, avril 13, 2024
AccueilACTUALITECultureScientologie et droits humains, élever la nouvelle génération à l'ONU

Scientologie et droits humains, élever la nouvelle génération à l’ONU

Publié le

L’activisme mondial des jeunes en faveur des droits de l’homme est reconnu par le Bureau des droits de l’homme de la Scientologie qui félicite le Sommet de la jeunesse pour les droits de l’homme.

EINPresswire.com/ BRUXELLES-NEW YORK, BRUXELLES-NEW YORK, BELGIQUE-USA, 13 juillet 2023. / Le Bureau des droits de l’homme de l’Église de Scientologie internationale félicite la Jeunesse pour les droits de l’homme internationale pour son Sommet aux Nations Unies, qui a fourni aux jeunes activistes du monde entier les outils nécessaires pour atteindre leurs objectifs humanitaires.

Lors de ce 17ème Sommet de la Jeunesse qui s’est tenu du 6 au 8 juillet au siège des Nations Unies à New York, de jeunes leaders du monde entier, notamment d’Europe, d’Amérique, d’Afrique, d’Asie et d’Océanie, ont reçu la sagesse et l’expérience de lauréats du Prix Nobel de la Paix et d’experts des droits de l’homme. Organisé par Youth for Human Rights International, le sommet a été accueilli par la mission permanente du Timor-Leste auprès des Nations unies et coparrainé par les missions permanentes de l’Irlande, de l’Albanie et de la République démocratique du Congo.

Le thème du sommet de cette année était :

« IMAGINEZ : L’ÉGALITÉ. DIGNITÉ. UNITÉ – LES JEUNES EN FONT UNE RÉALITÉ ».

Les délégués se sont réunis dans la salle du Conseil économique et social des Nations unies, où des icônes internationales des droits de l’homme les ont guidés et encouragés à persévérer dans la réalisation de leur objectif : faire des droits de l’homme une réalité en sensibilisant à la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Le président du Timor-Oriental, José Ramos-Horta, lauréat du prix Nobel de la paix 1996, a accueilli les délégués lors d’une présentation enregistrée. « L’espoir représenté par la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies ne meurt jamais – a-t-il déclaré – Par vos actions aujourd’hui, vous rendez le monde dans lequel vous vivrez meilleur. La Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies ouvre la voie à un monde meilleur. Merci de continuer à porter le flambeau et de tracer la voie vers les idéaux que nous partageons ».

2024 marque le 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, une date dont les célébrations ont commencé un peu partout. Le document de la DUDH a été le premier à définir les droits fondamentaux que tous les peuples de la Terre revendiquent.

« Il est consternant de constater que, 75 ans plus tard, notre monde continue d’être confronté à des crises humanitaires évitables telles que la traite des êtres humains, la faim et l’exploitation de la richesse environnementale, tandis que plus de 30 nations sont toujours impliquées dans des conflits, qu’il s’agisse de guerres à grande échelle ou d’insurrections terroristes. Il est clair pour moi, et pour tous ceux qui sont prêts à ouvrir les yeux et à regarder, que les 30 droits sont encore traités dans une certaine mesure comme du papier mouillé, plutôt que de travailler sans relâche pour les mettre pleinement en œuvre pour des milliards de personnes sur la planète », a déclaré Ivan Arjona, représentant de l’Église de Scientologie pour les institutions européennes et les Nations unies.

Dès le préambule, les rédacteurs du document ont exhorté les gouvernements et la société civile à « œuvrer, par l’enseignement et l’éducation, à la promotion du respect de ces droits et libertés et, par des mesures progressives d’ordre national et international, à en assurer la reconnaissance et l’application universelles et effectives ».

C’est en décembre 2011 que l’Assemblée générale des Nations unies, spécialement sollicitée par la société civile et ses alliés au sein des gouvernements, a adopté la Déclaration des Nations unies sur l’éducation et la formation aux droits de l’homme. Cette déclaration appelle les États membres à « mettre en œuvre l’éducation et la formation aux droits de l’homme ». Pourtant, 12 ans plus tard, peu de choses ont changé.

Les jeunes délégués du monde entier ont cosigné une déclaration qu’ils ont lue lors du sommet, dans laquelle ils demandent à tous les États membres des Nations unies de rendre l’éducation aux droits de l’homme obligatoire dans les écoles de leur pays.

Jorge Luis Fonseca Fonseca, député de l’Assemblée législative du Costa Rica, et Braulio Vargas, représentant de Youth for Human Rights Costa Rica, ont expliqué aux participants du sommet comment ils ont contribué à l’adoption d’une législation rendant obligatoire l’éducation aux droits de l’homme dans toutes les écoles du Costa Rica, instillant ainsi les droits de l’homme dans le tissu de la nation.

Parmi les autres intervenants du sommet figurent le représentant permanent du Timor-Oriental auprès des Nations unies, l’ambassadeur Karlito Nunes ; le représentant permanent de l’Albanie auprès des Nations unies, l’ambassadeur Ferit Hoxha ; le président sortant de l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, le Dr Ira Helfand, lauréat du prix Nobel de la paix en 1985 et 2017 ; le cofondateur et président d’Eyes Open International, Harold D’Souza ; le directeur général de Movement Forward, Inc. Jared Feuer, Chief Operating Officer ; Monina Arevalo Zenarosa, juge associée à la retraite de la Cour d’appel des Philippines et présidente de la Commission indépendante contre les armées privées ; et Haetham Abdul-Razaq, professeur assistant au Northwest Vista College, titulaire d’un doctorat.

Plus de 400 fonctionnaires, ambassadeurs et représentants des missions permanentes des Nations unies, représentants d’ONG, universitaires et membres de la société civile, y compris d’Italie, ont participé à la conférence de deux jours, à l’issue de laquelle les dignitaires ont signé une proclamation et une demande d’éducation aux droits de l’homme dans toutes les écoles.

L’événement a été diffusé sur le site web des Nations unies et suivi par des militants des droits de l’homme, des éducateurs et des membres des sections de la Jeunesse pour les droits de l’homme dans les pays du monde entier.

Le dernier jour du sommet a été organisé par le centre communautaire de Harlem de l’Église de Scientologie. Les délégués ont participé à un atelier au cours duquel ils ont acquis des compétences en matière de planification et de mise en œuvre de leurs initiatives d’éducation aux droits de l’homme. Chacun d’entre eux a élaboré un plan d’action en matière de droits de l’homme qui l’aidera à atteindre ses objectifs pour l’année à venir.

Le Bureau des droits de l’homme de l’Église de Scientologie internationale félicite la Jeunesse pour les droits de l’homme internationale pour l’ampleur et l’impact de ce sommet. L’Église a parrainé et aidé à organiser chacun des 16 précédents sommets de la jeunesse. La défense des droits de l’homme fait partie intégrante de la religion de Scientologie. Le Credo de l’Église de Scientologie, rédigé en 1954 par le fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard, commence par :

« NOUS, MEMBRES DE L’ÉGLISE, CROYONS QUE TOUS LES HOMMES, QUELLE QUE SOIT LEUR RACE, LEUR COULEUR OU LEUR CROYANCE, SONT CRÉÉS AVEC DES DROITS ÉGAUX.

L’Église de Scientologie et ses paroissiens soutiennent l’organisation Youth for Human Rights International en lui permettant de fournir gratuitement son matériel aux éducateurs, aux organisations de défense des droits de l’homme et aux responsables communautaires et civiques qui souhaitent sensibiliser d’autres personnes à la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Publicité
spot_img

Autres articles

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de...

Décharge : les députés approuvent le budget de l’UE pour 2022

Le Parlement européen a accordé jeudi la décharge à la Commission, à toutes les...

autres articles

Scientologie et le Pouvoir du Volontariat Révélés dans un Documentaire Révolutionnaire

Bruxelles, le 31 janvier 2024 - Alors que le monde continue de traverser pandémies,...

Première Édition du Forum From Us To Us Europe Bruxelles « Comment dialoguer sur nos transformations futures ? »

À l’occasion de la première édition du Forum International From Us To Us Europe...

LIVRE: Islam et islamisme: Evolution, actualité et questions Toutes voiles dehors

Islam et islamisme: Evolution, acualité et questions Toutes voiles dehors